Pathologies of Recognition

Résumé : L'article montre que la reconnaissance n'est pas seulement la réponse à certaines formes de pathologies sociales mais aussi une relation ambivalente et complexe qui génère ses propres pathologies (en fonction de la manière dont elle est recherchée, mais aussi accordée). L'article fait la distinction entre les deux dimensions de la reconnaissance : la dimension interindividuelle de la relation intersubjective et la dimension institutionnelle des rapports entre l'individu et l'Etat. S'appuyant sur une lecture conjointe de la Phénoménologie de l'Esprit et de la Philosophie du droit de Hegel, il mène à la fois une investigation critique et une investigation normative. Il met en évidence les normes de la reconnaissance dans ses deux dimensions, interindividuelle et institutionnelle. De la Phénoménologie de l'Esprit, il dégage une analyse critique des rapports strictement interindividuels de reconnaissance, qui pour Hegel ne peuvent jamais être pleinement satisfaisants parce qu'ils sont toujours contaminés par des enjeux de pouvoir (ce qui est vrai de tous les rapports interindividuels de reconnaissance, pas seulement de la relation "maîtrise/servitude"). En contraste avec la lecture de la Philosophie du droit par Axel Honneth, il réhabilite la dimension " verticale " de la reconnaissance entre Etat et individu. S'appuyant sur le texte de Hegel, l'article s'efforce de poser les conditions auxquelles le citoyen peut se reconnaître dans l'Etat et se considérer comme effectivement reconnu par cet Etat. Ces conditions sont liées à la garantie effective des droits fondamentaux, mais aussi à la manière dont cet Etat se comporte sur le plan des relations internationales. Enfin, l'article lie la théorie hégélienne de la reconnaissance à la théorie de l'action. Dans cette perspective, la plus haute forme de reconnaissance relève davantage de la réconciliation - réconciliation entre les êtres humains, réconciliation avec la " finitude de l'action " - qu'avec la problématique de l'identité individuelle et collective. L'analyse inclut une discussion des interprétations récentes de Hegel, notamment en Allemagne (J. Habermas, A. Honneth, L. Siep) et aux USA (F. Jameson, F. Neuhouser, T. Pinkard, R. Pippin, T. Rockmore), en portant une attention particulière à la question de l'argumentation.
Type de document :
Article dans une revue
Philosophy and Social Criticism, SAGE Publications, 2011, 37 (8), pp.851-887
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [4 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00936394
Contributeur : Patrice Canivez <>
Soumis le : samedi 25 janvier 2014 - 18:13:11
Dernière modification le : mardi 3 juillet 2018 - 11:25:44
Document(s) archivé(s) le : vendredi 25 avril 2014 - 22:12:37

Fichier

Patrice_Canivez_Pathologies_of...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00936394, version 1

Collections

Citation

Patrice Canivez. Pathologies of Recognition. Philosophy and Social Criticism, SAGE Publications, 2011, 37 (8), pp.851-887. 〈halshs-00936394〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

238

Téléchargements de fichiers

496