Le contexte du premier gothique : une révolution culturelle et technique ?

Résumé : Une mise en perspective avec la cathédrale d'Angers permettra d'ancrer notre monument dans une réalité régionale, au sens large du terme, qui est celle de l'art religieux du domaine aquitano-ligérien. Domaine vaste mais riche de sa puissance politique et de son passé artistique, dans lequel on voit très nettement les chanoines d'Angoulême prêter leurs artistes ou du moins leurs réseaux aux moniales de Fontevraud. Les trois capitales des provinces ecclésiastiques, Tours, Bordeaux et Bourges, jouent un rôle moteur qui reste largement à définir mais invite d'ores et déjà à réfléchir sur l'anachronisme des notions de frontière, même en matière de diocèse. Quant à la dynastie Plantagenêt, héritière des comtes-ducs, elle aide d'autant moins à circonscrire une identité que ses autres territoires, Normandie et Angleterre au premier chef, possèdent des traditions propres et maîtrisent des savoir-faire différents.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Claude Andrault-Schmitt. La cathédrale Saint-Pierre de Poitiers : enquêtes croisées, Geste éditions, pp.218-223, 2013, 978-2-36746-156-4
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00927941
Contributeur : Vanessa Ernst-Maillet <>
Soumis le : lundi 13 janvier 2014 - 15:49:11
Dernière modification le : lundi 19 septembre 2016 - 16:41:29

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00927941, version 1

Collections

Citation

Claude Andrault-Schmitt. Le contexte du premier gothique : une révolution culturelle et technique ?. Claude Andrault-Schmitt. La cathédrale Saint-Pierre de Poitiers : enquêtes croisées, Geste éditions, pp.218-223, 2013, 978-2-36746-156-4. <halshs-00927941>

Partager

Métriques

Consultations de la notice

116