Réseau, pratiques et pouvoir(s) au début du XIVe siècle. L'exemple de Karīm al-Dīn al-Kabīr, un administrateur civil dans le système mamelouk

Résumé : Le troisième règne d'al-Nāṣir Muḥammad (1310-1341) est généralement considéré comme un tournant politique de l'histoire politique du sultanat mamelouk. Le retour au pouvoir du fils de Qalāwūn s'accompagne en effet d'un certain nombre de réformes économiques et institutionnelles propices à la consolidation et à l'expansion de la maison et du domaine privé du sultan. Alors qu'au cours de ses précédents règnes, son autorité avait été réduite et son pouvoir contrôlé par les grands émirs, al-Nāṣir Muḥammad instaure à partir de 1310 de nouvelles pratiques dans l'exercice du pouvoir qui entraînent l'émergence d'une véritable société de cour dans laquelle la faveur du prince devient le moteur principal de la promotion des individus, qu'ils soient militaires ou civils. On assiste dès lors à l'ascension fulgurante et à l'enrichissement de puissants administrateurs civils au sein de l'État mamelouk. L'un d'entre eux, Karīm al-Dīn al-Kabīr, l'intendant des domaines privés du sultan apparaît comme un rouage essentiel du pouvoir restauré d'al-Nāṣir Muḥammad. L'étude de sa carrière et des prérogatives qu'il s'arroge sont au centre de cet article. L'analyse de ses relations avec le sultan et avec les grands émirs du royaume, nous permet en effet de mieux comprendre les mécanismes du sultanat mamelouk et, in fine, de mieux questionner la réalité d'un pouvoir - celui d'al-Nāṣir Muḥammad - bien trop souvent dépeint comme absolu.
Type de document :
Article dans une revue
Annales Islamologiques, Institut Français d'Archéologie Orientale, 2012, 46, pp.45-66
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [42 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00925264
Contributeur : Mathieu Eychenne <>
Soumis le : mercredi 7 mars 2018 - 18:21:04
Dernière modification le : vendredi 9 mars 2018 - 14:41:12

Fichier

04_AnIsl46_2012_EYCHENNE.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00925264, version 1

Collections

Citation

Mathieu Eychenne. Réseau, pratiques et pouvoir(s) au début du XIVe siècle. L'exemple de Karīm al-Dīn al-Kabīr, un administrateur civil dans le système mamelouk. Annales Islamologiques, Institut Français d'Archéologie Orientale, 2012, 46, pp.45-66. 〈halshs-00925264〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

229

Téléchargements de fichiers

7