Des visions alter-NATIVES dans l'art contemporain du Pacifique

Résumé : Les peintures acryliques du désert australien comme les peintures sur écorce de Terre d'Arnhem ont longtemps été désignées comme un art traditionnel. Pourtant, elles sont le résultat d'une interaction avec un élément culturel extérieur - anthropologues, missionnaires ou coordinateurs artistiques - et sont, comme l'a écrit Marcia Langton en 1993, l'effet de la rencontre coloniale. L'adjectif " traditionnel " masque les capacités de création des artistes ainsi que le processus d'ajustement visant à une prise en compte des nouveaux enjeux, sociaux et politiques. Cet adjectif eut aussi comme conséquence d'inciter au dénigrement des Aborigènes vivant en milieu urbain et au rejet des artistes de la cote est qui utilisèrent de nouvelles techniques artistiques, comme la vidéo et la photographie. Établissant ici un parallèle avec d'autres artistes du Pacifique, je consacre cet article aux artistes autochtones des villes encore trop peu considérés dans le champ de l'anthropologie et de l'histoire de l'art.
Document type :
Other publications
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00924532
Contributor : Géraldine Le Roux <>
Submitted on : Monday, January 6, 2014 - 10:03:53 PM
Last modification on : Thursday, January 18, 2018 - 1:29:55 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00924532, version 1

Collections

Citation

Géraldine Le Roux. Des visions alter-NATIVES dans l'art contemporain du Pacifique. 2010. ⟨halshs-00924532⟩

Share

Metrics

Record views

157