Pourquoi peut-on dire Etre en faute, Etre dans l'erreur mais non *Etre dans la faute, *Etre en erreur ?

Résumé : Le problème abordé concerne la sélection de son complément par la préposition en, qui autorise être en faute mais non *être en erreur, à l'inverse de la préposition dans qui permet être dans l'erreur mais non *être dans la faute. L'hypothèse de résolution part des travaux de Gustave Guillaume, lequel cependant s'efforce de justifier la possibilité de combinaison être en faute qui ne devrait pas, normalement, être acceptable. L'analyse lexicale comparative des deux noms conduit cependant à la conclusion que erreur relève de l'extérieur de l'individu tandis que faute au contraire implique une intériorisation, de même que la préposition dans instaure un cadre alors que en définit un état du sujet : l'hypothèse soutenue est que cette convergence explique que les associations dans / erreur et en / faute soient privilégiées.
Type de document :
Article dans une revue
Langue française, Armand Colin, 2013, 2 (178), pp.81-92
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [7 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00920756
Contributeur : Danielle Leeman <>
Soumis le : vendredi 20 décembre 2013 - 08:55:26
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:22:07
Document(s) archivé(s) le : jeudi 20 mars 2014 - 22:10:31

Fichier

LEEMAN_LF_VIGIER_En_faute_dans...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00920756, version 1

Collections

Citation

Danielle Leeman. Pourquoi peut-on dire Etre en faute, Etre dans l'erreur mais non *Etre dans la faute, *Etre en erreur ?. Langue française, Armand Colin, 2013, 2 (178), pp.81-92. 〈halshs-00920756〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

254

Téléchargements de fichiers

369