Qui fait quoi? Pratiques de l'informatique et résistance des métiers dans un quotidien régional.

Résumé : L'arrivée de l'informatique modifie les pratiques de travail et tend à bouleverser les formes sociales de la division du travail. Cet article s'appuie sur une analyse des pratriques quotidiennes de travail à Ouest-France, pour montrer comment, en dépit de la volonté de la direction de rapprocher les métiers, les salariés vont reconstruire les cloisonnements professionnels. Les ouvriers du livre vont développer des compétences liées à la maîtrise du dispositif informatique. Ils revendiquent ainsi la volonté de rester les seuls garants d'une qualité professionnelle inscrite dans la culture des métiers des "professionnels du livre". Ils recherchent également à sauvegarder leur métier quelque soit l'outil pour l'exercer. En revanche, les journalistes, qui associent à l'idéal de compétence la dimension intellectuelle de leur métier et non sa dimension technique, refusent d'acquérir des savoir-faire liés à l'usage de l'informatique.
Type de document :
Article dans une revue
Actes de la Recherche en Sciences Sociales, Editions du Seuil, 2000, pp.56-61
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00913356
Contributeur : Anne-France Kogan <>
Soumis le : mardi 3 décembre 2013 - 15:31:15
Dernière modification le : samedi 18 août 2018 - 01:14:08
Document(s) archivé(s) le : lundi 3 mars 2014 - 23:15:54

Fichier

Qui_fait_quoi_ARSS_2000.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00913356, version 1

Citation

Anne-France Saint Laurent (de). Qui fait quoi? Pratiques de l'informatique et résistance des métiers dans un quotidien régional.. Actes de la Recherche en Sciences Sociales, Editions du Seuil, 2000, pp.56-61. 〈halshs-00913356〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

513

Téléchargements de fichiers

349