Le chevet monumental de la collégiale d'Eymoutiers, sa place dans l'art gothique

Claude Andrault-Schmitt 1, *
* Auteur correspondant
1 Territoires, monuments et techniques
CESCM - Centre d'Etudes Supérieures de Civilisation médiévale
Résumé : Si cette contribution ne peut prétendre à renouveler le sujet, espérons au moins qu'elle orientera les regards. La manifestation qui nous a réuni au printemps 2012 offre une occasion à ne pas manquer : faire apprécier l'un des édifices les plus remarquables du XVe siècle limousin, à une époque et dans un diocèse pourtant riches en réalisations architecturales. Les restaurations récentes, et particulièrement elles des vitraux et des enduits, aident à l'exercice, en illustrant littéralement l'expression "mettre en lumière".
Type de document :
Article dans une revue
Bulletin de la Société archéologique et historique du Limousin, Société archéologique et historique du Limousin, 2013, CXLI, pp.69-91
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00912817
Contributeur : Vanessa Ernst-Maillet <>
Soumis le : lundi 2 décembre 2013 - 16:33:12
Dernière modification le : mardi 3 février 2015 - 15:53:09

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00912817, version 1

Collections

Citation

Claude Andrault-Schmitt. Le chevet monumental de la collégiale d'Eymoutiers, sa place dans l'art gothique. Bulletin de la Société archéologique et historique du Limousin, Société archéologique et historique du Limousin, 2013, CXLI, pp.69-91. 〈halshs-00912817〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

122