Le pronom marqué de troisième personne du zarma

Résumé : Cette contribution montre que la langue zarma possède un pronom marqué de 3ème personne (3M) qui peut apparaître dans une proposition indépendante comme dans une complétive. Sachant que le discours rapporté est en zarma, d'un point de vue grammatical, une construction complétive où le discours correspond à la proposition principale et le discours cité à la complétive, on peut dire que ce 3M possède une valeur logophorique, lorsqu'il est actant du discours cité et qu'il coréfère avec le locuteur du discours citant. Mais étant donné ce qui a été écrit précédemment on ne peut pas dire que la langue zarma possède, à proprement parler, un pronom logophorique ni que ce pronom coréférentiel est original, dans la mesure où il peut aussi - en contexte de proposition indépendante - fonctionner comme un pronom marqué.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00908435
Contributor : Sandra Bornand <>
Submitted on : Friday, November 22, 2013 - 10:12:33 PM
Last modification on : Friday, January 4, 2019 - 5:33:05 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00908435, version 1

Citation

Sandra Bornand. Le pronom marqué de troisième personne du zarma. Pascal Boyeldieu. Logophorique et discours rapporté en Afrique Centrale, Peeters, pp.356, 2013, Afrique et langage, 978-90-429-2892-3. ⟨halshs-00908435⟩

Share

Metrics

Record views

114