Recherches archéologiques et épigraphiques dans la région du Tigray (Éthiopie). Le site de Wakarida : étude du site et approche environnementale [I]. Rapport de la 2e campagne (11 novembre-15 décembre 2012)

Fabienne Dugast 1 Iwona Gajda 2
2 Mondes sémitiques
OM - ORIENT ET MEDITERRANEE : Textes, Archéologie, Histoire
Résumé : Les opérations menées en novembre-décembre 2012 sur le site de Wakarida et la région de Saʿesiʿe Tsʿada Emba entrent dans le cadre du " Projet franco-éthiopien de recherches archéologiques et épigraphiques dans la région du Tigray (Éthiopie) ", lancé en 2010 sous la direction conjointe d'Iwona Gajda et Fabienne Dugast (CNRS / Umr 8167 "Orient & Méditerranée" / Paris), avec le soutien du Ministère des Affaires étrangères (MAEE / Paris), du Centre français des études éthiopiennes (CFEE / Addis Abeba) et du Bureau of Culture and Tourism of the Regional State of Tigrai (BCTRST / Wukro). Elles font suite à une prospection menée en mars 2010, destinée à évaluer le potentiel des recherches archéologiques et épigraphiques sur les hauts plateaux du Tigray aux périodes " pré-aksumite " et aksumite. À cette occasion, le site de Wakarida, dans le district / tabia de Sawena, région / woreda de Saʿesiʿe Tsʿada Emba, sur les contreforts orientaux du plateau du Tigray, a été choisi pour lancer des opérations archéologiques systématiques qui ont débuté en mars 2011. Trois principaux objectifs ont été visés lors de cette 2e campagne : l'approche archéologique s'est concentrée sur l'étude de l'organisation même du site de Wakarida. Deux secteurs ont été ouverts - choisis en fonction à la fois des résultats de la campagne 2011 et de l'analyse géomorphologique préalable -, qui ont permis de mettre au jour deux bâtiments aux caractéristiques techniques particulières qu'il est d'usage d'attribuer à des résidences de notables. Une approche géomorphologique a visé à mieux comprendre les rapports que l'on peut établir entre la réalité du site antique de Wakarida, le paysage environnant et ses ressources, de manière à retrouver, à une plus petite échelle, le processus de formation de l'ancienne occupation, en tenant compte des caractères physiographiques, géomorphologiques et géologiques de l'ensemble du territoire. Enfin, l'analyse de la céramique a permis de définir les premiers jalons d'une typologie fondée sur les éléments techniques en phase avec les éléments stratigraphiques de la fouille.
Type de document :
Rapport
[Rapport de recherche] French-Ethiopian project of archaeological and epigraphic investigations in Tigrai region, Ethiopia. 2013
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [52 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00908115
Contributeur : Fabienne Dugast <>
Soumis le : vendredi 22 novembre 2013 - 12:50:17
Dernière modification le : mercredi 28 septembre 2016 - 16:17:03
Document(s) archivé(s) le : dimanche 23 février 2014 - 04:24:52

Fichier

Wakarida_rapport2012.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00908115, version 1

Collections

Citation

Fabienne Dugast, Iwona Gajda. Recherches archéologiques et épigraphiques dans la région du Tigray (Éthiopie). Le site de Wakarida : étude du site et approche environnementale [I]. Rapport de la 2e campagne (11 novembre-15 décembre 2012). [Rapport de recherche] French-Ethiopian project of archaeological and epigraphic investigations in Tigrai region, Ethiopia. 2013. 〈halshs-00908115〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

461

Téléchargements du document

299