William Stanley Jevons, un pionnier des réflexions sur la fiscalité écologique

Résumé : En plaçant la transition énergétique au cœur des futurs "investissements d’avenir" et en établissant une nouvelle "contribution carbone", le gouvernement français a remis à l’agenda politique la question environnementale. Parmi les mesures répondant à cet agenda, la fiscalité écologique occupe une place sensible, en particulier depuis la censure par le Conseil constitutionnel d’un premier dispositif visant l’instauration d’une taxe carbone, fin 2009. De son élaboration à son abandon au printemps 2010, la taxe carbone a suscité dans l’Hexagone des débats passionnés, parfois empreints de technicité, mais dépassant souvent le seul cadre de la fiscalité écologique pour en venir à des questions de justice sociale et de compétitivité internationale. [...]
Type de document :
Article dans une revue
L'Economie Politique, Scop-Alternatives économiques, 2013, 60, pp.78-90. <10.3917/leco.060.0078>
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00905171
Contributeur : Antoine Missemer <>
Soumis le : vendredi 17 mars 2017 - 16:26:35
Dernière modification le : mercredi 22 mars 2017 - 11:34:25

Fichier

Missemer_EPF2013.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

Citation

Antoine Missemer. William Stanley Jevons, un pionnier des réflexions sur la fiscalité écologique. L'Economie Politique, Scop-Alternatives économiques, 2013, 60, pp.78-90. <10.3917/leco.060.0078>. <halshs-00905171>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

209

Téléchargements du document

17