Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Les Fours de potiers et bronzier de Saint-Gilles-du-Gard. Suivi de : Rapport archéomagnétique

Résumé : Occupant la contre-escarpe du fossé longeant le rempart protégeant la ville au nord et découverts fortuitement lors de travaux de voirie, les fours de potiers ont été dégagés avec l'aide de l'Association locale, inventrice du site. Ils ont produit de la céramique grise polyvalente (culinaire, vaisselle de table et conservation : cf. Leenhardt, Thiriot 1990). Une fosse de coulée de cloche (alors interprétée comme four de bronzier) est associé à l'activité potière. Une nécropole moderne vient recouvrir l'ensemble. Le rapport de la datation par l'archéomagnétisme signé du professeur E. Thellier fixe la fin des productions aux XIII-XIVe siècle. En 2007, la reprise des fouilles a permis d'étudier toutes les installations des potiers (cf. Carme, Thiriot 2012).
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00880330
Contributor : Jacques Thiriot <>
Submitted on : Tuesday, September 27, 2016 - 1:58:03 PM
Last modification on : Wednesday, July 10, 2019 - 7:08:03 AM
Document(s) archivé(s) le : Wednesday, December 28, 2016 - 12:20:18 PM

File

Th 1975b SGG Nîmes R.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00880330, version 1

Collections

Citation

Jacques Thiriot, Emile Thellier. Les Fours de potiers et bronzier de Saint-Gilles-du-Gard. Suivi de : Rapport archéomagnétique. Bulletin de l'École Antique de Nîmes, Ecole Antique de Nîmes, 1975, 10, pp.39-91. ⟨halshs-00880330⟩

Share

Metrics

Record views

317

Files downloads

159