Boire à Hamrah. Une jeunesse nostalgique à Beyrouth?

Résumé : Un art diurne de la flânerie, lié à la sociabilité particulière des cafés, notamment en terrasse, marque historiquement, avec des flux et reflux, la rue Hamra. Il est aussi synonyme d'une certaine forme de consumérisme marchand : l'espace public est celui des banques et des magasins de mode et de prêt-porter. Située dans la partie ouest de Beyrouth, Hamra a désormais supplanté, la nuit, la mythique rue Monnot, à l'Est, haut-lieu de la " Nightlife " libanaise des années 1990, aujourd'hui désertée. Mais le contraste entre deux jeunesses, aux pratiques et aux cultures différenciées, est saisissant. Il dessine deux modes d'appropriation des cafés de la rue, qui se jouent communément sur le registre de l'imitation.
Mots-clés : Jeunesse Liban Palestine
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Jeunesses arabes. Du Maroc au Yémen: loisirs, cultures et politiques, La Découverte, pp.340, 2013
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [5 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00862296
Contributeur : Nicolas Dot-Pouillard <>
Soumis le : lundi 16 septembre 2013 - 13:46:06
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:22:20
Document(s) archivé(s) le : vendredi 20 décembre 2013 - 13:44:55

Fichiers

DOT_POUILLARD_Nicolas_version_...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00862296, version 1

Collections

Citation

Nicolas Dot-Pouillard. Boire à Hamrah. Une jeunesse nostalgique à Beyrouth?. Jeunesses arabes. Du Maroc au Yémen: loisirs, cultures et politiques, La Découverte, pp.340, 2013. 〈halshs-00862296〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

533

Téléchargements de fichiers

840