Le secret et la constitution de l'individu dans La Princesse de Clèves de Marie-Madeleine de Lafayette

Résumé : Souvent compris comme un acte d'authenticité unique dans la cour et fondateur de sa spécificité psychologique, l'aveu de la Princesse de Clèves à son mari, scène centrale du roman éponyme de Lafayette, peut être envisagée d'une autre manière, si l'interprétation prend le soin de déterminer les conditions d'émergence des unités discursives spécifiques que sont, dans le texte, les monologues intérieurs de l'héroïne. Le secret, et donc le mensonge, devient alors l'une des conditions de la construction psychologique de l'héroïne.
Type de document :
Article dans une revue
Résonances, 2013, 2 (14), pp.245-265
Liste complète des métadonnées


https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00860879
Contributeur : François-Ronan Dubois <>
Soumis le : mercredi 11 septembre 2013 - 13:04:51
Dernière modification le : jeudi 12 septembre 2013 - 15:34:07
Document(s) archivé(s) le : jeudi 6 avril 2017 - 18:02:49

Fichier

FRD_Secret_et_Princesse_de_Cle...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00860879, version 1

Collections

UGA

Citation

François-Ronan Dubois. Le secret et la constitution de l'individu dans La Princesse de Clèves de Marie-Madeleine de Lafayette. Résonances, 2013, 2 (14), pp.245-265. <halshs-00860879>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

211

Téléchargements du document

1561