Valeurs prototypiques de quoi à travers ses usages en français oral

Résumé : Notre étude sur des corpus longs et variés corrobore l'hypothèse que quoi présente des affinités fondamentales avec le rhème. Il se trouve majoritairement en finale de rhème, qui correspond généralement au noyau de l'énoncé (prédicat / sujet-prédicat) et traduit l'expression d'un jugement différencié du locuteur. Mais quoi peut aussi occuper des positions plus inattendues, au sein du rhème, voire dans le préambule de l'énoncé. Sa présence s'explique souvent par sa valeur prototypique liée à la recherche de formulation. Mais du même coup il a toujours pour effet de transformer en rhème-noyau le segment qu'il vient clore, soit en le hiérarchisant et en le mettant en exergue (lorsqu'il apparaît à l'intérieur du rhème), soit en le recatégorisant en rhème (lorsqu'il appartient au préambule). Face à une formulation qui s'avère trop complexe en cours de production, le locuteur choisit de décompacter les unités informatives de ce qu'il cherche à expliquer. En recourant à quoi, le locuteur pointe un segment particulier de la production discursive en cours, pour simplifier le travail d'écoute de son interlocuteur et pour l'inciter à y porter toute son attention.
Type de document :
Pré-publication, Document de travail
2010
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [23 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00840728
Contributeur : Florence Lefeuvre <>
Soumis le : mardi 2 juillet 2013 - 22:38:43
Dernière modification le : lundi 8 mai 2017 - 17:11:44
Document(s) archivé(s) le : jeudi 3 octobre 2013 - 10:45:53

Fichier

Le_marqueur_discursif_quoi.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00840728, version 1

Citation

Florence Lefeuvre, Mary-Annick Morel, Sandra Teston-Bonnard. Valeurs prototypiques de quoi à travers ses usages en français oral. 2010. 〈halshs-00840728〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

230

Téléchargements du document

473