Miroir des anciens et observations sur les animaux dans l'encyclopédisme castillan du Moyen Âge(XIIIe siècle)

Résumé : L'abondante utilisation du thème animalier est l'une des principales caractéristiques de la philosophie naturelle du XIIIe siècle. Dans la Péninsule ibérique, Juan Gil afficha la prétention d'écrire le plus complet et le plus abouti traité sur les animaux à partir des réflexions d'Aristote, un penseur qui était selon lui : " in naturalibus profundissimus ". C'est donc à partir du miroir des Anciens (où l'on retrouve bien sûr Pline, Isidore de Séville, et d'autres auteurs) et de l'intention à la fois morale, didactique et édifiante (autrement dit exemplaire, mais aussi naturaliste, tout simplement) que le Zamoran prête à ses animaux que nous entendons mettre en évidence l'emploi et le réemploi des modèles antiques dans son encyclopédie, l'Historia naturalis, un ouvrage qui se voulait être en quelque sorte un speculum naturale, puisque la nature était effectivement le miroir de la volonté de Dieu.
Type de document :
Article dans une revue
e-Spania - Revue interdisciplinaire d’études hispaniques médiévales et modernes, Civilisations et Littératures d’Espagne et d’Amérique du Moyen Âge aux Lumières (CLEA) - Paris Sorbonne, 2013, 15, n.p. 〈10.4000/e-spania.22461〉
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00840043
Contributeur : <>
Soumis le : lundi 1 juillet 2013 - 14:07:36
Dernière modification le : mercredi 7 septembre 2016 - 10:50:12

Identifiants

Collections

Citation

Charles Garcia. Miroir des anciens et observations sur les animaux dans l'encyclopédisme castillan du Moyen Âge(XIIIe siècle). e-Spania - Revue interdisciplinaire d’études hispaniques médiévales et modernes, Civilisations et Littératures d’Espagne et d’Amérique du Moyen Âge aux Lumières (CLEA) - Paris Sorbonne, 2013, 15, n.p. 〈10.4000/e-spania.22461〉. 〈halshs-00840043〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

117