Pouvoir royal et violence sociale dans le royaume de Léon au XIIe siècle

Résumé : Le déroulement de la révolte dite du " motín de la trucha ", survenue à Zamora au milieu du XIIe siècle, nous servira de point d'ancrage pour illustrer la matérialisation de la violence et sa portée symbolique. Cette émeute populaire sera particulièrement analysée sous l'angle du discours narratif et des valeurs sociales qu'il véhicule. Aussi, tenterons-nous d'en dégager de multiples variantes à la croisée du politique, du religieux ou du juridique. La rupture de l'équilibre social par la violence rend possible la lecture des stratégies mises en place par les groupes qui résidaient dans la cité pour affirmer leur influence. Cependant, cet écart est également le principal indice qui permet de conclure à une recréation discursive des événements, élaborée bien plus tard, pour éclairer un autre contexte dont elle est la métaphore.
Type de document :
Article dans une revue
Cahiers de linguistique hispanique médiévale, ISSN : 2108-7083, 2005, 28, pp.281-306
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00836858
Contributeur : Vanessa Ernst-Maillet <>
Soumis le : vendredi 21 juin 2013 - 15:46:12
Dernière modification le : lundi 18 septembre 2017 - 11:19:35

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00836858, version 1

Collections

Citation

Charles Garcia. Pouvoir royal et violence sociale dans le royaume de Léon au XIIe siècle. Cahiers de linguistique hispanique médiévale, ISSN : 2108-7083, 2005, 28, pp.281-306. 〈halshs-00836858〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

191