La construction d'une identité féministe a posteriori : le cas Madame de Lafayette

Résumé : L'article examine la manière dont la tradition critique autour de La Princesse de Clèves a constitué une biographie à son autrice supposée, Marie-Madeleine de Lafayette, en accord avec l'interprétation suggérée par le roman. Il étudie, d'un point de vue méthodologique, le rôle d'une autrice féministe comme dispositif de construction du sens du texte.
Type de document :
Article dans une revue
Postures, 2012, pp.25-40
Liste complète des métadonnées


https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00835995
Contributeur : François-Ronan Dubois <>
Soumis le : jeudi 20 juin 2013 - 13:48:26
Dernière modification le : jeudi 20 juin 2013 - 16:14:32
Document(s) archivé(s) le : samedi 21 septembre 2013 - 04:07:55

Fichier

FRD_Article_Postures_Le_cas_La...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00835995, version 1

Collections

UGA

Citation

François-Ronan Dubois. La construction d'une identité féministe a posteriori : le cas Madame de Lafayette. Postures, 2012, pp.25-40. <halshs-00835995>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

193

Téléchargements du document

850