Pour (enfin?) en finir avec les deux types de relatives : la linguistique face aux limites de la catégorisation

Résumé : L'objectif de cet article est de proposer un nouveau regard sur la distinction devenue aujourd'hui traditionnelle entre les propositions subordonnées relatives déterminatives (PRD) et les propositions subordonnées relatives appositives (PRA), distinction que l'on retrouve sous de nombreuses étiquettes comme l'opposition restrictive vs. non‑restrictive. Cette opposition, très ancienne - elle date de l'époque des logiciens -, est aujourd'hui considérée comme acquise et figure dans toutes les grammaires, qu'elles soient pédagogiques ou de référence Or, elle n'est pas sans poser un certain nombre de problèmes, qui, bien qu'ils soient connus depuis longtemps, sont souvent passés sous silence. En dépit d'une recherche très abondante, notamment en syntaxe, de nombreuses questions subsistent. Le but de cet article, qui reprend en écho le titre d'un article de Le Goffic publié en 1979, " Propositions relatives, identification et ambiguïté, ou : Pour en finir avec les deux types de relatives ", est de proposer un nouveau regard sur cette distinction traditionnelle, en posant l'hypothèse de l'existence d'une catégorie de relatives unique, déterminatives par défaut, qui trouverait différents emplois en discours. Au travers de cet exemple, nous souhaitons ainsi soulever la question des problèmes de catégorisation, inhérents à tout travail d'ordre linguistique. Cet article est enfin l'occasion de soulever brièvement la question du type de données exploitées dans le cadre d'une analyse linguistique.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00835588
Contributor : Rudy Loock <>
Submitted on : Wednesday, June 19, 2013 - 10:48:34 AM
Last modification on : Tuesday, July 3, 2018 - 11:25:26 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00835588, version 1

Collections

Citation

Rudy Loock. Pour (enfin?) en finir avec les deux types de relatives : la linguistique face aux limites de la catégorisation. Cercles : Revue Pluridisciplinaire du Monde Anglophone, Université de Rouen, 2013, 29, pp.21-45. ⟨halshs-00835588⟩

Share

Metrics

Record views

310