Introduction aux actes du colloque "Faire une ambiance" - "Creating an atmosphere"

Résumé : Le but du colloque " Faire une ambiance ", premier pas d'un réseau international, est d'interroger la nature concrète et la facture de l'ambiance à partir de trois questions. - Qu'est ce qui fait UNE ambiance ? Il s'agit de savoir où en sont les savoirs et les techniques spécialisés, modélisation numérique comprise, sur la question de la synthèse des ambiances. A t-on avancé sur la question essentielle : " Qu'est ce qu'une ambiance ? ". Que peut-on dire sur le vécu usuel des ambiances urbaines et architecturales? A côté des connaissances neurophysiologiques en plein développement et qui revisitent de manière féconde les notions de synesthésie et d'empathie, d'orientation spatiale, par exemple, la figure phénoménologique de l'habitant et celle, sociologique, de l'usager sont ici des objets centraux de réflexion. - Comment se fabrique une ambiance ? Le deuxième thème vise à consulter et confronter les leçons issues de la pratique des grandes catégories de " faiseurs d'ambiance " (artistes, cinéastes, musiciens, designers, paysagistes, scénographes urbains, etc.). On devrait pouvoir montrer aussi la possibilité de transmettre et communiquer plus largement les leçons de ces savoir-faire. Il est de moins en moins acceptable que le design d'environnement et d'espaces publics ne soit pas souvent objet d'échanges, de discussions raisonnées et s'impose sur le mode de décision artistique ou/et politique. - Comment fait-on une ambiance dans le projet d'architecture et d'urbanisme ? Existe-t-il des configurations architecturales et urbaines autres que celle du projet appliquant strictement les normes de confort réglementaires ? Une première exploration en ce sens sera inévitablement historique et géographique. Avant l'essor de la physique appliquée, et porté par la tradition et les coutumes, il existait déjà un savoir composer une atmosphère issue d'une négociation culturellement référencée entre les différents " facteurs d'ambiance ", tels qu'on les distingue aujourd'hui. Deuxième exploration, n'y a-t-il pas aujourd'hui un savoir pratique qui devrait être mis au jour plus clairement? L'architecte subissant la pression normative et les habitudes de la profession, produit pourtant de facto une synthèse ambiantale qui, va bien au-delà du réglementaire et ne manque pas d'avoir des effets parfois considérables. La troisième exploration sera prospective et s'inquiétera de l'aide à la conception et à la décision. Qu'est ce que les outils de synthèse actuels peuvent nous promettre sur la maîtrise unitaire de l'ambiance? Quelles sont les limites de cette ambition en fonction des conditions économiques, culturelles et sociales propres aux lieux d'intervention ?
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00833923
Contributor : Françoise Acquier <>
Submitted on : Thursday, June 20, 2013 - 4:10:22 PM
Last modification on : Monday, April 8, 2019 - 4:44:02 PM
Long-term archiving on : Saturday, September 21, 2013 - 3:00:09 AM

File

Ambiance2008_Introduction_Augo...
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00833923, version 1

Citation

Jean-François Augoyard. Introduction aux actes du colloque "Faire une ambiance" - "Creating an atmosphere". 1st International Congress on Ambiances, Grenoble 2008, Sep 2008, Grenoble, France. pp.11-16. ⟨halshs-00833923⟩

Share

Metrics

Record views

860

Files downloads

609