Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Le cercle de la princesse des Ursins à Rome (1675-1701) : Un foyer de culture française

Résumé : Mariée à Flavio Orsini en 1675, Marie-Anne de La Trémoille, plus connue sous le nom de princesse des Ursins, parvint à faire de son salon à Rome un haut lieu de la culture française, dans la lignée des salons parisiens comme l'Hôtel de Rambouillet au sommet de sa gloire. À Rome, le fonds Orsini de l'Archivio Storico Capitolino et le fonds Lante della Rovere de l'Archivio di Stato contiennent deux séries de lettres, négligées jusqu'à aujourd'hui, qui offrent des informations nouvelles sur la place de la musique, de la poésie et des divertissements dans la vie sociale des Orsini, très attachés à la monarchie française. Ces lettres attestent l'existence d'un salon littéraire à la française dans le palais Orsini, fondé sur l'activité de la conversation, qui englobait elle-même divertissements poétiques et musicaux. Le salon de la princesse des Ursins, perçu à Rome comme le lieu d'un 'vivere alla francese', constitue un cas de transfert culturel qui mérite d'être étudié. En exploitant le versant politique de la galanterie, Marie-Anne de La Trémoille réussit à mettre en place un lieu influent, qui participait au prestige de la nation française.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00831238
Contributor : Anne-Madeleine Goulet <>
Submitted on : Thursday, June 6, 2013 - 3:14:27 PM
Last modification on : Wednesday, November 6, 2019 - 1:48:04 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00831238, version 1

Collections

Citation

Anne-Madeleine Goulet. Le cercle de la princesse des Ursins à Rome (1675-1701) : Un foyer de culture française. Seventeenth-Century French Studies, Taylor & Francis, 2011, 33 (2), pp.60-71. ⟨halshs-00831238⟩

Share

Metrics

Record views

291