A. Comme-le-remarque and . Stegmann, Guillaume Lindanus, ancien professeur de théologie à Dilingen et qui vient d'être nommé évêque de Ruremonde, était particulièrement sensibilisé aux questions traitées par Cassander. Ses deux ouvrages, De optimo genere interpretandi Scripturas (Cologne, 1588) et Missa apostolica (Anvers, 1558) lui font trouver dans la Consultatio un laxisme dangereux, Cassander victime des orthodoxies" in Aspects du libertinisme au seizième siècle, pp.209-225

J. Dolan, Witzel and Cassander in the Church ordinances and reform proposals of the united duchees of Cleve during the middle decades of the 16 th centuryThrough this study of the Church Ordnances and various notells, drafts, and "consultationes" found in the archives of Julich-Berg, an attempt has been made to trace the continuity of a stream of Catholic humanistic reform that ante-dates the Luther reformation and flows along Erasmian lines of conciliatory policy in the lower Rhine", p.108. J. Lindeboom rappelle aussi dansLa place de Castellion dans l'histoire de l'esprit 19 Propos que G. Dzfaux reprend en tête de son articleRabelais contre les Eglises, pour une lecture "cosmographique" du Quart Livre XII, 3. 26 L'importance de la notion ne semble pas avoir pu échapper à un médecin tel que Rabelais. Fernel précise d'ailleurs son importance au tout début des Sept livres de la therapeutique universelle? quand il décrit l'état "médiocre" que doit chercher à obtenir le médecin: "Les choses que nous appellons les adversaires des maladies ne consistent pas dans la mediocrité, mais panchent vers l'extremité qui luy est oopsée, dautant que ce qui est logé dans le milieu entre les extremitez, ne sçauroit jamais remettre dans la mediocrité ce qui est desja passé à l'extremité, 18 Pour mesurer ce que le courant pas un deux ne passe absolument dans la nature de l'autre: mais ils s'arrestent dans un estat de mediocrité, pp.137-202, 1953.

. Histoire-confirme-ce-choix, La dédicace du Quart Livre à Odet de Chastillon ainsi que la protection du cardinal Du Bellay sont des signes de poids. Pour une analyse détaillée des positions politiques probables de Rabelais, il convient de consulter l'article de Richard Cooper, Etudes Rabelaisiennes, pp.299-325

G. Defaux, Rabelais contre les Eglises, pour une lecture "cosmographique" du Quart Livre XXX, même si nous ne voyons guère pourquoi il privilégie la critique anti-romaine au détriment de la critique anti-genévoise, Etudes Rabelaisiennes