Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Pas d'éthique au pays d'Astérix ? Réflexions sur le cas français

Résumé : Les procédures éthiques sont désormais largement institutionnalisées dans les universités, particulièrement anglo-saxonnes . Dès lors qu'est envisagé un travail impliquant une interaction avec des personnes, les démarches pour obtenir l'approbation éthique s'avèrent tout aussi exigeantes qu'indispensables, puisque, dans plusieurs pays, le financement de la recherche y est conditionné. En apparence, rien de tel en France, en tout cas dans les sciences sociales, qui échappent encore à " l'extension du domaine de l'éthique " , malgré l'adoption en 2005 d'une " charte européenne des chercheurs " et l'entrée de " chartes éthiques " dans le corpus de certaines associations professionnelles de sciences sociales . Ces chartes ne se sont pas (encore ?) accompagnées de la mise en place de procédures contraignantes. Est-ce à dire que les chercheurs de ce pays n'auraient pas " d'éthique ", au sens ici restreint aux sciences sociales de réflexion sur la prise de contact avec les enquêtés, sur le déroulement de l'interaction ou l'usage des propos recueillis ? Cette question appelle une mise en contexte : l'absence d'institutionnalisation procédurale masque une conception de l'éthique plus informelle et moins arrimée aux sciences médicales. Elle n'interdit pas la protection juridique des enquêtés.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00818719
Contributor : Fabienne Greffet <>
Submitted on : Monday, April 29, 2013 - 8:17:56 AM
Last modification on : Friday, July 3, 2020 - 4:48:09 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00818719, version 1

Collections

Citation

Fabienne Greffet. Pas d'éthique au pays d'Astérix ? Réflexions sur le cas français. Christine Barats. Analyser le web en sciences humaines et sociales, Armand Colin, pp.48-52, 2013, U. ⟨halshs-00818719⟩

Share

Metrics

Record views

149