Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Techniques d'embaumements sur un corps d'un noble anglais mort de la peste (Saint-Maurice, Val-de-Marne)

Résumé : Hadjouis Dj., Corbineau R., Ruas M.-P., Verdin P., « Techniques d'embaumement sur le corps d'un noble anglais mort de la peste (Saint-Maurice, Val-de-Marne), in : Charlier Ph. (dir.), Actes du 3 ème Colloque International de Pathographie, Bourges, 3-5 avril 2009, Paris, éditions de Boccard, 2011, 31-62. Résumé Lors d'une découverte fortuite en 1986 dans la commune de Saint-Maurice, le laboratoire départemental d'Archéologie du Val de Marne avait mis au jour un sarcophage anthropomorphe en plomb qui contenait une inhumation momifiée. L'épitaphe en cuivre qui recouvrait le cercueil désigne un jeune noble anglais protestant du nom de Thomas Craven, mort en 1636 à l'âge de 18 ans et enterré sur instruction de son frère dans le temple de Charenton. Les fouilles archéologiques du cimetière protestant ont eu lieu en 2005 sous la direction de l'INRAP et ont permis de mieux comprendre le rituel funéraire huguenot, la relation archéologique avec le temple ainsi que l'état sanitaire d'une population du Sud-Est de Paris. Plusieurs analyses anatomo-pathologiques, scanographiques et paléopathologiques ont été effectuées depuis 1987 jusqu'aux toutes dernières études microbiologiques et archéobotaniques réalisées depuis peu. Le contexte historique nous avait mis sur la voie d'une probable épidémie de peste qui sévissait à Paris à plusieurs périodes du XVIIème siècle. Une première série de prélèvements dentaires, pratiquée sur le corps de Thomas Craven et sur plusieurs individus du cimetière protestant, a été soumise à l'Unité des Rickettsies de la faculté de Médecine de Marseille pour une analyse ADN. Les résultats microbiologiques mettent en évidence la présence du bacille pesteux Yercinia pestis sur 3 individus dont le noble Thomas Craven. D'autres prélèvements de bourre (embaumement interne, externe, fond du sarcophage) ont été effectués sur l'ensemble du corps (intérieur de la calotte crânienne sciée, cuisses, jambes, linceul) et mettent en évidence plusieurs taxons végétaux avec une prédominance d'absinthe (Artemisia absinthium) et de marjolaine (Origanum majorana). Les analyses polliniques, carpologiques et phytolithiques apportent un nouvel éclairage sur la composition des préparations utilisées par les thanatopracteurs sur des corps de haut dignitaires ou de nobles à la période moderne.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

Cited literature [29 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00803027
Contributor : Rémi Corbineau <>
Submitted on : Monday, March 19, 2018 - 12:06:39 AM
Last modification on : Tuesday, April 6, 2021 - 10:22:02 AM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 11, 2018 - 9:13:39 AM

File

Hadjouis et al. 2011.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00803027, version 1

Citation

Djillali Hadjouis, Rémi Corbineau, Marie-Pierre Ruas, Pascal Verdin. Techniques d'embaumements sur un corps d'un noble anglais mort de la peste (Saint-Maurice, Val-de-Marne). 3ème Colloque International de Pathographie, Philippe Charlier, May 2009, Bourges, France. pp.31-62. ⟨halshs-00803027⟩

Share

Metrics

Record views

540

Files downloads

788