Peut-on enseigner sans formation ? Le cas de la technologie à l'école primaire.

Résumé : Cette communication inscrite dans le cadre d'un doctorat renvoie à la question du sens que le praticien pense donner aux activités de technologie qu'il met en place à l'école primaire dans sa mission de préparer les individus à l'interaction avec la société technicisée. Nous soulevons la question de la transmission d'une discipline minorée, à une période de bouleversement de la formation professionnelle. Comment les enseignants polyvalents du premier degré construisent-ils aujourd'hui leur rapport aux savoirs et leur représentation de ce domaine disciplinaire ? À partir de l'analyse de trois entretiens d'enseignants débutants, nous tenterons d'apporter des éléments de réponse concernant la question de la prégnance sociale et de la tradition dans l'acte et dans la représentation de sa propre professionnalité.
Type de document :
Communication dans un congrès
Biennale internationale de l'éducation, de la formation et des pratiques professionnelles., Jul 2012, Paris, France


https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00798313
Contributeur : Anais Chancel <>
Soumis le : vendredi 8 mars 2013 - 12:31:09
Dernière modification le : samedi 3 septembre 2016 - 01:03:39
Document(s) archivé(s) le : dimanche 9 juin 2013 - 06:55:08

Fichier

arlette-l-haridon-com-n-109-at...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00798313, version 1

Collections

Citation

Arlette L'Haridon. Peut-on enseigner sans formation ? Le cas de la technologie à l'école primaire.. Biennale internationale de l'éducation, de la formation et des pratiques professionnelles., Jul 2012, Paris, France. <halshs-00798313>

Exporter

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

174

Téléchargements du document

270