Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Mondialisation et "impérialisme à l'envers"

Résumé : Dès le début des années 1970, Charles Albert Michalet analysait les firmes multinationales et leur rôle dans la mondialisation, et en 1976 paraissait Le capitalisme mondial aux Presses universitaires de France. Dans l'esprit du temps, il avait alors repensé de façon critique les grandes thèses de l'impérialisme pour tester leur adéquation aux transformations en cours. Dès 2002, dans Qu'est-ce que la mondialisation, et surtout en 2007, dans Mondialisation, la grande rupture, Charles Albert Michalet avait eu l'intuition de ce qu'il nommait " l'impérialisme à l'envers ", celui de jeunes économies émergentes, par une forme de " dialectique du maître et de l'esclave " inspirée de Hegel.
C'est ce concept d' " impérialisme à l'envers " que nous explorons de nouveau ici, en l'illustrant notamment par l'étude du cas de la Chine d'aujourd'hui.
Document type :
Book sections
Complete list of metadata

Cited literature [1 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00794613
Contributor : Pierre Dockès Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, March 28, 2013 - 4:34:46 PM
Last modification on : Tuesday, March 23, 2021 - 1:52:02 PM
Long-term archiving on: : Saturday, June 29, 2013 - 4:01:33 AM

File

article_Michalet.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00794613, version 1

Citation

Pierre Dockès. Mondialisation et "impérialisme à l'envers". Andreff, Wladimir. La mondialisation, stade suprême du capitalisme ? : en hommage à Charles-Albert Michalet, Presses universitaires de Paris Ouest (Nanterre), pp.129-151, 2013. ⟨halshs-00794613⟩

Share

Metrics

Record views

511

Files downloads

2222