Skip to Main content Skip to Navigation
Other publications

L'art dans la science-fiction

Résumé : Territoire imaginaire de la science, la science-fiction assimile et anticipe les grandes nouveautés de la création scientifique. Dans le monde d'aujourd'hui, la science-fiction ne s'intéresse pas tant aux machines et au cosmos, qu'aux perspectives sociales ouvertes par les technologies du virtuel, les manipulations génétiques, les biotechnologies et les nanotechnologies. La science-fiction est une littérature riche, complexe, parfois difficile d'accès... et dans l'ensemble méconnue. L'image qu'en donnent, pour des raisons économiques, les médias audiovisuels est le plus souvent parcellaire et simplifiée, or c'est très majoritairement par ce biais que le grand public aussi bien que les élites y ont accès. Il existe bien un pan de l'édition de science-fiction qui correspond à la vision qu'en donnent le cinéma, la télévision ou les jeux vidéos, mais il en existe aussi une partie moins connue, qui en est pourtant le coeur et la source : une partie inventive, spéculative, conceptuelle, une partie d'avant-garde, une partie d'aventure. Afin de rendre compte de l'évolution du champ d'exploration du genre encore jeune de la science-fiction, l'auteur américain Robert Heinlein proposait en 1947 de remplacer l'expression science fiction par celle de speculative fiction, ce qui permet en anglais de conserver l'acronyme SF. Après un siècle environ d'existence du genre, cette appellation, que l'on peut traduire par " fiction spéculative ", semble plus justifiée que jamais tant le terrain d'investigation de la SF semble être vaste, multiforme et bien éloigné de se réduire à la science, surtout comprise dans le sens étroit de sciences dures. Parmi ses objets d'investigation les plus apparemment antinomiques, l'on rencontre une riche réflexion sur l'art, sur sa signification et ses évolutions possibles. Mais si elle est bien spéculative, cette exploration n'est pas pour autant détachée de toute considération relative à la science, notamment par l'intermédiaire de la notion de technique, tant il est vrai qu'il est difficile de penser la science ou l'art sans ce troisième terme. Les auteurs de science-fiction, spéculant sur les possibles conséquences de possibles évolutions scientifiques, technologiques et sociales, incluent donc dans leur prospective imaginaire la question de l'art. Ils ne manquent pas, ce faisant, de poser les questions mises en jeu par l'exercice de leur propre art.
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00791490
Contributor : Sylvie Allouche <>
Submitted on : Thursday, February 21, 2013 - 1:59:58 PM
Last modification on : Thursday, March 4, 2021 - 8:46:02 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00791490, version 1

Citation

Sylvie Allouche. L'art dans la science-fiction. 2006. ⟨halshs-00791490⟩

Share

Metrics

Record views

1162