Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Espaces de représentation et psychopathologie

Résumé : Un monde subjectif peut être envisagé en tant qu'espace de représentation, c'est-à-dire en tant qu'univers déployé à partir de la mémoire et dans lequel le sujet navigue. La théorie cognitive récente fournit des outils conceptuels permettant d'aborder la description d'un tel espace d'une façon pertinente en clinique. La construction d'un espace de représentation s'opère à partir des représentations mentales: (a) les représentations analogiques déploient un contenu en mémoire de travail, (b) les représentations symboliques codent et enchaînent les représentations analogiques en un monde représenté, La dynamique de l'activation des représentations et des affects est soustendue par un principe d'unification de l'espace de représentation. La topologie d'un espace de représentation dépend de contrainies objectives et subjectives qui induisent des plis limitant le déploiement d'un ici espace. L'interaction entre un événement et une mémoire subjective peut être analysée dans ce cadre. ce qui permet d'y redéfinir les notions de traumatisme et de processus de défense. Les syndromes cliniques apparaissent alors comme des reconfigurations défensives qui tendent à fermer l'espace de représentation.
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00791028
Contributor : Arnaud Plagnol <>
Submitted on : Thursday, February 21, 2013 - 1:59:32 PM
Last modification on : Thursday, July 1, 2021 - 5:54:04 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00791028, version 1

Citation

Arnaud Plagnol. Espaces de représentation et psychopathologie. PSN - psychiatrie, sciences humaines, neurosciences, Springer Verlag - Editions matériologiques 2004, 2 (2), pp.38-46. ⟨halshs-00791028⟩

Share

Metrics

Record views

376