Les restes fauniques du Rocher de l'Aigle à Nant (Aveyron)

Résumé : L'occupation protohistorique du site du Roc de l'Aigle (Nant, Aveyron) se développe entre 500 et 375 av. J.-C., soit à la transition entre le premier et le deuxième âge du Fer. L'analyse de sa faune permet donc de retracer les caractéristiques de la subsistance, les choix d'élevage et les habitudes alimentaires d'une population à un niveau très local, qui est celui d'un habitat, mais aussi à plus grande échelle en contribuant à l'étude de l'économie méridionale au cours du Ve av. J.-C. L'analyse concerne les restes osseux et dentaires de mammifères. Elle exclut toutefois la microfaune, l'avifaune, l'ichtyofaune et la malacofaune.
Type de document :
Article dans une revue
Documents d'archéologie méridionale, ADAM éditions, 2013, 33, pp.235-247
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00787960
Contributeur : Armelle Gardeisen <>
Soumis le : mercredi 4 janvier 2017 - 13:49:31
Dernière modification le : vendredi 14 septembre 2018 - 09:56:10
Document(s) archivé(s) le : mercredi 5 avril 2017 - 13:10:04

Fichier

Gardeisen 2010h Rocher Aigle (...
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00787960, version 1

Collections

ASM

Citation

Moussab Al Besso, Armelle Gardeisen, Xavier Perrier. Les restes fauniques du Rocher de l'Aigle à Nant (Aveyron). Documents d'archéologie méridionale, ADAM éditions, 2013, 33, pp.235-247. 〈halshs-00787960〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

326

Téléchargements de fichiers

61