Archéologie du son. Les dispositifs de pots acoustiques dans les édifices anciens

Résumé : Les églises médiévales et modernes conservent parfois dans leurs murs ou dans leurs voûtes des poteries noyées dans la maçonnerie dont seul affleure le col, ouvert sur l'espace intérieur du bâtiment. l'usage de ces poteries architecturales, souvent méconnu, a été parfois mal interprété. Il s'agit en fait de dispositifs de correction acoustiques destinés à améliorer la perception de la voix parlée et chantée, non seulement dans les lieux de cultes, mais dans certains bâtiments civils. Pour les érudits qui en redécouvrent l'existence au XIXe siècle, la raison d'être de ces pots a constitué une énigme.
Type de document :
Direction d'ouvrage, Proceedings, Dossier
France. 5, Société Française d'Archéologie; Editions Picard, pp.205, 2012, Supplément au Bulletin monumental, ISSN : 2102-4499, 978-2-901837-41-1
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00785891
Contributeur : Vanessa Ernst-Maillet <>
Soumis le : jeudi 7 février 2013 - 11:28:13
Dernière modification le : mercredi 21 novembre 2018 - 10:42:02

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00785891, version 1

Collections

Citation

Bénédicte Palazzo-Bertholon, Jean-Christophe Valière. Archéologie du son. Les dispositifs de pots acoustiques dans les édifices anciens. France. 5, Société Française d'Archéologie; Editions Picard, pp.205, 2012, Supplément au Bulletin monumental, ISSN : 2102-4499, 978-2-901837-41-1. 〈halshs-00785891〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

853