Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Gouverner le projet urbain par l'animation socioculturelle : perspectives et limites. Exemple de l'agglomération de Grenoble

Résumé : La " gouvernementalité " et ses ressorts territoriaux sont omniprésents dans la construction métropolitaine aujourd'hui. Au regard des processus en cours observés à travers les Projets et Stratégies Urbaines des métropoles françaises (programme de recherche Popsu2), la place accordée aux dynamiques de médiation, de participation, d'interface et d'échanges entre les collectivités et les acteurs sociaux, culturels et économiques locaux est de plus en plus importante (cf. la multiplication des lieux de la participation, focus groupes et autres démarches de Fabrique métropolitaine. Dans ce contexte, la place des métiers du territoire est redéfinie (Feyt, Louargant, 2008), au titre d'une interprofessionnalité, d'une réorientation des champs d'intervention et de la mutualisation, laissant apparaître des brouillages d'intervention entre les métiers du social, de la culture et les métiers plus " techniques " du territoire. La territorialisation accrue des projets inclus dans les dynamiques métropolitaines favorise l'émergence de ces contextes singuliers dans lesquels les idéologies d'empowerment (Vallerie, Le Bosse, 2005), la rationalité de l'action publique et le développement de plus en plus managérial s'entremêlent, non sans difficultés pour les acteurs locaux à trouver un référentiel de métier revisité et à s'accorder sur une vision commune du développement urbain (Linossier, Jaton, 2004 ; Linossier et alii, 2004). Les animateurs socioculturels (ASC) ont ainsi vu leur métier évoluer ces dernières années, avec l'ouverture progressive des missions d'intervention sociale et culturelle au champ de la fabrique urbaine et de la gestion des territoires à l'échelle locale. Ils sont amenés à participer à l'élaboration, à la conduite voire à l'évaluation des projets urbains, en assurant notamment des fonctions d'organisation et d'animation des débats publics avec les habitants et les usagers, auprès des professionnels de l'urbanisme (architectes, techniciens des collectivités locales, experts, bailleurs sociaux), des professionnels de l'action sociale (travailleurs sociaux dans les quartiers, CCAS, Maisons des habitants, gestionnaires d'équipements collectifs locaux, etc.) et bien sûr des élus. Ils voient en effet leur expertise de l'urbain être progressivement reconnue et mobilisée par les responsables politiques locaux, pour faciliter le dialogue avec la population et accompagner la fabrique de la ville. Cet élargissement du paysage professionnel de l'animation socioculturelle pose cependant de nouveaux défis aux centres de formation des ASC, qui doivent désormais intégrer dans leurs cursus des enseignements théoriques et pratique sur la ville, l'urbanisme, l'aménagement et la gestion des territoires. La place des ASC au sein du projet porté par l'agglomération de Grenoble - appelé Fabrique métropolitaine comme à Bordeaux ou à Nantes - sera présentée dans le cadre de cette communication et mise en perspective avec les enjeux posés en matière de formation. Cette analyse du rôle des animateurs et de leur expertise urbaine (contributions / participation des structures locales et réseaux de l'animation - MJC, Fédération d'éducation populaire notamment) s'est faite par de l'observation participante et des entretiens, conduits dans le cadre des réunions relatives à la démarche d'élaboration du projet d'agglomération grenoblois.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00784339
Contributor : Sophie Louargant Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, February 4, 2013 - 11:25:53 AM
Last modification on : Wednesday, October 20, 2021 - 1:52:05 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00784339, version 1

Citation

Sophie Louargant, Rachel Linossier. Gouverner le projet urbain par l'animation socioculturelle : perspectives et limites. Exemple de l'agglomération de Grenoble. L'animation socioculturelle, quelle place dans le projet urbain ?, Jan 2013, Bordeaux, France. ⟨halshs-00784339⟩

Share

Metrics

Les métriques sont temporairement indisponibles