Du rôle émancipatoire des césures dans la formation des ingénieurs

Résumé : La communication que nous présentons ici porte sur un " dispositif scolaire non académique ", c'est-à-dire une offre conçue par des directions d'écoles d'ingénieurs pour les étudiants futurs ingénieurs - appelés " élèves-ingénieurs " -, dont une des caractéristique est l'absence de contenu disciplinaire. Ce dispositif qui s'apparente aux stages, par sa dimension expérientielle et le cadre de sa réalisation situé comme pour les stages en dehors de l'école, s'en distingue néanmoins ne serait-ce que pas ses appellations et son statut. Le terme utilisé le plus souvent pour désigner ce dispositif est " césure ", mais d'autres noms sont également employés comme la " rupture " à l'Institut Supérieur d'Agriculture (ISA) de Lille ou l'" experiment " dans le groupe des Institut Catholique d'Arts et Métiers. Dans les écoles de commerce et le groupe des écoles centrales , c'est le terme de " césure " qui est employé. Notre question de recherche est : dans quelle mesure ces dispositif contribuent à la formation humaine des étudiants
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

Cited literature [1 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00783225
Contributor : Christelle Didier <>
Submitted on : Thursday, January 31, 2013 - 4:47:06 PM
Last modification on : Friday, June 14, 2019 - 1:31:26 AM
Long-term archiving on : Wednesday, May 1, 2013 - 3:57:52 AM

File

2012-Didier_Simonnin_Comm_Renn...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00783225, version 1

Collections

Citation

Christelle Didier, Patrick Simonnin. Du rôle émancipatoire des césures dans la formation des ingénieurs. Forme d'éducation et processus d'émancipation, May 2012, Rennes, France. ⟨halshs-00783225⟩

Share

Metrics

Record views

216

Files downloads

711