. Voir-le-célèbre-ouvrage-de-mikhaïl-bakhtine-sur-rabelais, François Rabelais et la culture populaire au Moyen Age et sous la Renaissance, 1965.

C. W. Thomsen, Das Groteske und die englische Literatur, Darmstadt. Wissenschaflifte Buchgesellschat, 1977.

, Shozo Numa affirme clairement dans la postface de son grand roman de science-fiction masochiste Yapou

P. L. Désordres and . Viullet, 2005) que l'écriture sado-masochiste relève de la catégorie esthétique du grotesque. Tetsuo Amano, lui, dit du masochiste qu'il est burlesque, en tant qu'il est moquerie consciente et prise de distance volontaire vis-à-vis de soi. Cité par : Miyoko T., « Sur Shozo Numa. Réflexions sadiques sur le masochisme, Shozo Numa. Cahier critique, Editions Désordres, 2005.

W. Kayser, Das Groteske : seine Gestahung in Malerai und Dichtung, 1957.

S. Freud, « L'inquiétante étrangeté, L'inquiétante étrangeté et autres essais. Paris. Gallimard, 1919.

, En ces lieux, le désir moque et se moque de la personne, dans un jeu ubique qui a désespérément besoin de ce qu'il s'escrime à cacher. Dérisoire dérision du visage, où tous, acteurs et spectateurs, objets et sujets du regard, déchoient en voyant leur identité et le statut qu'elle leur accorde dangereusement vaciller, Les représentations érotiques de corps sans visage, à travers le grotesque et la moquerie qui l'accompagne, soulignent le caractère dérisoire et pourtant essentiel du visage pour le désir

, le désir pointe alors vers un objet qui n'est plus le sujet personnel, mais le personnage, le rôle, la fonction, ce qui est le premier sens du terme 'persona' en latin : le masque, et par extension l'acteur et le rôle. Les lois qui régissent l'identité des objets du désir diffèrent de celles qui président aux relations interpersonnelles dans l'espace social. Et si le visage est ce qui fait qu'il y a un autrui pour moi, alors ce désir n'a pas autrui pour objet : l'autre n'est objet du désir en tant que tel

, Au-delà de la plaisanterie facile sur caractère communément prétendu aveugle de l'amour, la disparition des amants sous un tissu qui pourrait bien être un linceul donne à voir la désertion réciproque de leur visage dans le désir, Ainsi sont les Amants de Magritte

, René Magritte-Les Amants-Huile sur toile, 1932.

B. Barthes, ;. Roland, . Sade, . Fourier, . Loyola et al., Petite anatomie de l'inconscient physique ou l'Anatomie de l'image, Le Terrain vague, Editions Premières, 1949.

M. ;. Cassiado and R. Violette,

F. Greer, L. Bowery, and «. Looks, Joel-Peter Witkin, l'angélique et l'obscène ; suivi d'un entretien inédit avec le photographe, 1988.

A. Danto and . Coleman, La Transfiguration du banal : une philosophie de l'art, Seuil, Paris. Dourthe, P., 1999, Bellmer. Le principe de perversion, J.-P. Faur éditeur, 1981.

;. Foucault and . Sade, Dits et écrits, tome II, pp.818-822, 1970.

S. Freud, « L'inquiétante étrangeté, Le sexe bizarre, pratiques érotiques d'aujourd'hui, 1919.

D. Iehl, Le grotesque, Presses universitaires de France, 1997.

W. Kayser, Sade mon prochain ; précédé de Le Philosophe scélérat, Le Séminaire, Livre XXI, «Les non-dupes errent», 1957.

L. Breton, D. ;. Paris, . Métailié, and M. Leiris, Le « Caput mortuum » ou la femme de l'alchimiste, Des visages: essai d'anthropologie, pp.461-466, 1930.

M. Bakhtine, François Rabelais et la culture populaire au Moyen Âge et sous la Renaissance, Gallimard, 1965.