Inesthétiques musicales au XXe siècle

Gérard Pelé 1
1 Musique et arts sonores
IDEAT - Institut d'esthétique, des arts et technologies, ACTE - Arts, Créations, Théories, Esthétiques
Résumé : Dès le début du XXe siècle, sous l'influence notamment de Marcel Duchamp, Raoul Haussmann et John Cage, nombre d'objets d'art cessent d'être perçus comme autonomes, et la création musicale se trouve fréquemment à la pointe de cette mutation. L'étude a pour objet de décrire trois des démarches qui ont servi à transgresser la conception romantique de l'art : le décloisonnement disciplinaire, l'expérimentation technologique et la recherche théorique. Elle établit ainsi l'existence d'une musique de non-musiciens (plasticiens, poètes, ingénieurs, etc.) - ce modèle étant également repris par des musiciens de métier. Enfin, elle montre que le projet de ne ressembler à rien, de n'aboutir à rien, qui était la forme extrême de cet engagement vers les marges musicales, s'est en partie ruiné dans sa volonté même de médiation, aboutissant à ce qu'on a appelé le postmodernisme.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00764924
Contributor : Anne Sellier <>
Submitted on : Thursday, December 13, 2012 - 4:31:46 PM
Last modification on : Thursday, January 11, 2018 - 6:27:13 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00764924, version 1

Collections

Citation

Gérard Pelé. Inesthétiques musicales au XXe siècle. L'Harmattan. L'Harmattan, 304 p., 2008, Arts et sciences de l'art, Costin Miereanu. ⟨halshs-00764924⟩

Share

Metrics

Record views

311