De l'usage des inscriptions en histoire médiévale

Résumé : Les textes tracés sur pierre, sur bois, sur métal ou sur verre sont très nombreux au Moyen Âge. Si l'Antiquité grecque et romaine est à juste titre la " civilisation de l'épigraphie ", l'Occident médiéval n'est pas en reste et les inscriptions sont, pour certains sites, époques, événements ou personnages, les seuls documents écrits à la disposition de l'historien. À la fois texte et objet, idée et matière, l'inscription est complexe dans sa définition, variable dans sa forme et dans son contenu, changeante au cours du temps et au gré des usages locaux.
Type de document :
Autre publication
Article dans le site Ménestrel. 2012, n.p
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00763866
Contributeur : Vanessa Ernst-Maillet <>
Soumis le : mardi 11 décembre 2012 - 16:30:28
Dernière modification le : lundi 12 septembre 2016 - 11:17:20

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00763866, version 1

Collections

Citation

Vincent Debiais. De l'usage des inscriptions en histoire médiévale. Article dans le site Ménestrel. 2012, n.p. 〈halshs-00763866〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

133