"Deus est sphaera infinita", Réflexions sur l'image de l'Histoire dans la Bible historiale (À partir du manuscrit 8 de la BnF)

Résumé : Livre majeur au Moyen Âge, la Bible historiale n'a pourtant jamais été étudiée pour elle-même. Écrite à la fin du XIIe siècle à destination des laïcs, la Bible historiale de Guyard des Moulins est la première à présenter l'intégralité des livres bibliques traduits en français. Dès le XIVe siècle, elle est donc l'objet d'une production importante de manuscrits aux très nombreuses images. Conçue comme un livre d'histoire, la Bible historiale retrace l'Histoire depuis la Création jusqu'à la seconde Parousie. Grâce à la double notion du temps et de l'histoire - linéaire et circulaire, vécue et présente -, ces manuscrits sont le locus du dévoilement du plan divin. Dans l'important corpus des Bibles historiales, un manuscrit peint vers 1320-1330 par un peintre génial, le Maître du Roman de Fauvel a été choisi. Ce créateur singulier a essayé de donner corps à l'histoire à travers le parcours visuel qu'il propose. Le manuscrit lui-même est une expression du temps : il devient le lieu de l'historia et de son déroulement. L'œuvre dans sa globalité peinte renvoie à l'éternité ou au temps de Dieu. La préexistence du Verbe explique l'importance du cycle de la Création dans la Bible historiale du Maître de Fauvel. Il est possible que ces images fassent écho à la création même de ce manuscrit, expression de la Création divine à travers l'histoire. La difficulté pour les hommes à lire l'Œuvre de Dieu dans leur langage imparfait les oblige à la reformulation. La Bible historiale procède de cette volonté de redonner forme au Verbe, mais, ici, à travers le dévoilement du dessein divin, en reconstruisant la performativité de la parole divine à travers l'Histoire.
Type de document :
Article dans une revue
Viator (English and multilingual edition) ; ISSN : 2033-6993, 2012, 43, pp.211-240. <10.1484/J.VIATOR.1.102950>
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00763770
Contributeur : Vanessa Ernst-Maillet <>
Soumis le : mardi 11 décembre 2012 - 14:36:23
Dernière modification le : samedi 23 septembre 2017 - 01:01:52

Identifiants

Collections

Citation

Cécile Voyer. "Deus est sphaera infinita", Réflexions sur l'image de l'Histoire dans la Bible historiale (À partir du manuscrit 8 de la BnF). Viator (English and multilingual edition) ; ISSN : 2033-6993, 2012, 43, pp.211-240. <10.1484/J.VIATOR.1.102950>. <halshs-00763770>

Partager

Métriques

Consultations de la notice

154