Croquis du nouveau management public dans l'espace universitaire est-africain

Résumé : Depuis la fin des années 1980, les universités de Makerere (Ouganda), Nairobi (Kenya) et Dar es Salaam (Tanzanie) ont connu, à des rythmes différents, des transformations importantes. L'ensemble des réformes, qu'elles aient trait, par exemple, à l'apparition d'étudiants privés ou à l'avènement de nouveaux enseignements, s'est inscrit dans un contexte plus général de circulation de politiques publiques entre le Nord et le Sud, et au sein du Sud. Un agenda est-africain de l'enseignement supérieur se construit aujourd'hui en lien avec les exigences des institutions internationales, des bailleurs de fonds et d'un conglomérat d'organismes et d'individus qui, par le biais de colloques, de workshops, de journées d'études, de rapports et de formations, structurent un "savoir-faire" technique et diffusent une certaine vision de ce qu'est, doit être et dit être l'université. Ce court article esquisse les ressorts d'une transformation saillante au coeur des discussions : l'avènement d'un nouveau management public dans les universités est-africaines.
Type de document :
Article dans une revue
Mambo ! , Institut français de recherche en Afrique, 2012, pp.1-3
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00761220
Contributeur : Nairobi Ifra <>
Soumis le : mercredi 5 décembre 2012 - 10:24:50
Dernière modification le : mardi 30 octobre 2018 - 14:24:02
Document(s) archivé(s) le : mercredi 6 mars 2013 - 04:35:10

Fichier

Mambo_2012_PROVINI.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00761220, version 1

Citation

Olivier Provini. Croquis du nouveau management public dans l'espace universitaire est-africain. Mambo ! , Institut français de recherche en Afrique, 2012, pp.1-3. 〈halshs-00761220〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

301

Téléchargements de fichiers

280