. Dans-quelques-cas-cependant, 10 occ) plus que dans Coinci (7 occ), la structure 'SUB (généralement concessive) V' se rencontre : (25) (Rois) (s'or n'en prens aspre venjance) / n'as droit en terre sanz doutance, pp.1903-1907

. On-constate-Également-que, ADV ADV' n'est pas beaucoup moins fréquente que la structure 'SUB ADV'. Elle est réalisée dans 16 énoncés dans Beroul et dans 19 énoncés dans Coinci. Les combinaisons d'adverbes du type ainc puis, puis si, ainsi si se rencontrent de manière sporadique, comme par exemple en, ainc) (puis) n'i peut goute veoir (Coinci, I Pr 1, p.242

C. and L. Combinaison, Circ Sj' s'avère être la plus fréquente dans Aucassin, avec 43 énoncés (30,7% des phrases ayant au moins deux EPV) Dans la majorité de ces énoncés, c'est une subordonnée qui précède le sujet (32 cas): (28) et (s'il vient ci) (nos), p.20

. La-structure-'adverbe and . Sj, est cependant bien attestée (11 cas) Les adverbes utilisés ont plutôt une fonction connectrice (ainc, donc, neporquant) ou énonciative (certes) Il y a par ailleurs quatre occurrences de ja dans les expressions ja Dix ne m

. Cette-même-combinaison, Circ Sj' est presqu'aussi fréquente dans Graal, où elle représente 21,8% des cas (134 occurrences) Comme dans Aucassin, c'est le plus souvent une subordonnée qui précède le sujet (101 des 134 cas), avec une prévalence des subordonnées temporelles (67 occurrences ; voir l'exemple (29))

. La-structure-'adv and . Sj, est pas rarissime : elle se rencontre dans 22 cas (16,4% des 134 cas) ; sans surprise on ne rencontre pas l'adverbe si conjointement avec un sujet préverbal

. La-combinaison-'circ and . Sj, est bien moins fréquente dans Clari, elle ne représente que 9,9% des cas (63 occurrences) Dans près de la moitié des occurrences (30), le sujet est précédé d'un adverbe (dont après à 14 reprises) : (31) (Aprés) (li message) prisent congié

. Il-faut-noter-que, on peut rencontrer des combinaisons plus complexes, avec plusieurs Circ devant le sujet et/ou l'insertion de parenthèses. Ainsi, dans Clari, aux 63 occurrences de 'Circ Sj', s'ajoutent 12 occurrences d'une structure plus complexe, qui se décline selon 4 schémas, par exemple 'Circ Prnt Prnt Sj, Chertes) (seigneur) (fist-il) (vous) avés fait molt grant barnage et molt grant proeche ... (Clari, p.53

D. Graal, Circ Sj', il faut ajouter 63 occurrences d'une structure plus complexe, qui se décline sous la forme de 11 schémas différents, avec une prévalence de, Circ Prnt Sj' (15 occurrences) : (34) (Par foi) (fait ele) (je) le vos dirai voiant toz cels de ceste place (Graal, p.162

D. Aucassin, Circ Circ' et 'Circ Sj', il n'y a que 17 exemples de structures plus complexes qui ont au moins un Circ séparé du verbe par un autre EPV 13, Comme dans les structures précédentes, le Circ est souvent une subordonnée (12 exemples) ou un adverbe (5 cas

. Les-exemples-d-'un-circ, ou plus) qui se place entre un actant et le verbe sont globalement assez rares

D. Aucassin, A trois reprises, un seul Circ s'intercale entre le sujet et le verbe, dont une occurrence de la structure figée du type il si fist. On a par ailleurs deux cas de 'R Circ', l'élément régime étant un verbe à l'infinitif, et la structure se trouvant dans la partie en vers du texte : (36) (a demanter) (si) se prist, p.12

D. Clari, Circ placé entre un actant et le verbe sont moins fréquentes, puisqu'elles représentent 6,5 % (41 cas) Le plus souvent (38 cas), un seul Circ est intercalé, parfois entre le régime et le verbe (9 occurrences), le plus souvent (29 cas) entre le sujet (nominal ou pronominal) et le verbe, ce dernier cas, le circonstant est l'adverbe si dans 27 cas : (37) (Ches deux ymages) (si) seoient devant le cange qui molt soloit estre rikes illuec, p.87

L. Queste-del-saint-graal and . Ch, Marchello-Nizia, 2011.

M. Adams, Old French, Null Subjects and Verb Second Phenomena, 1987.

P. R. Benincà, H. Campos, E. Herburger, and P. H. Et-portner, A detailed map of the left periphery of Medieval Romance, 2004.

C. Buridant, L'ancien fran??ais ?? la lumi??re de la typologie des langues : les r??sidus de l'ordre O V en ancien fran??ais et leur effacement en moyen fran??ais, Romania, vol.108, issue.429, pp.20-65, 1987.
DOI : 10.3406/roma.1987.1819

B. Combettes, Recherches sur l'ordre des éléments de la phrase en moyen français, Thèse pour le Doctorat d'Etat, 1985.

B. Donaldson, Les subordonnées initiales et la périphérie gauche en ancien français Le changement en français

L. Foulet, Petite syntaxe de l'ancien français, Paris : Champion. SHS Web of Conferences, vol.1, issue.2, 1930.

A. Lavrentiev, F. Neveu, V. Muni-toke, J. Durand, T. Klinger et al., La ?? phrase ?? en fran??ais m??di??val : une r??alit?? ou une reconstruction artificielle ?, 2??me Congr??s Mondial de Linguistique Fran??aise, pp.12-15, 2010.
DOI : 10.1051/cmlf/2010125

L. Coultre and J. , De l'ordre des mots dans Crestien de Troyes, 1875.

W. Lezius, Ein Suchwerkzeug für syntaktisch annotierte Textkorpora (German) University of Stuttgart Arbeitspapiere des Instituts für, Institut für Maschinelle Sprachverarbeitung (IMS), 2002.

C. Marchello-nizia, L'évolution du français : ordre des mots, démonstratifs, accent tonique, 1995.

C. Marchello-nizia, Le décumul du thème dans l'évolution du français, Le Français Moderne, pp.31-40, 2000.

A. Polguère and I. Mel-'?uk, Dependency in linguistic description, 2009.
DOI : 10.1075/slcs.111

L. Rizzi, The fine structure of the left peripheryéd.) Elements of grammar, Handook of generative syntax, pp.281-337, 1997.

A. Rouveret, Les clitiques pronominaux et la p??riph??rie gauche en ancien fran??ais, Bulletin de la Soci??t?? de Linguistique de Paris, vol.99, issue.1, pp.181-237, 2004.
DOI : 10.2143/BSL.99.1.541914

P. M. Schon, Studien zum Stil der frühen französischen Prosa, 1960.

P. Skårup, Les premières zones de la proposition en ancien français, 1975.

L. Tesnière, Éléments de syntaxe structurale, 1965.

R. Thurneysen, 1892) Die Stellung des Verbums im Altfranzöschichen, Zeitschrift für Romanische Philologie, pp.289-307

B. Vance, Syntactic Change in Medieval French : Verb-Second and Null Subjects, 1997.
DOI : 10.1007/978-94-015-8843-0