L'oubli du désert. Regard nomade sur la modernité territoriale

Résumé : Les rapports anciens qui liaient les Touaregs à leur territoire étaient conçus sur le mode de l'échange avec la nature et organisés non pas à l'échelle d'une vallée, mais par rapport aux vastes espaces intercommunautaires considérés comme dépendants les uns des autres. La destruction de la gestion nomade du territoire au profit de l'intervention des nouveaux pouvoirs (prônant par exemple la multiplication des points d'eau, la sédentarisation et le ranching) a conduit à l'épuisement rapide des ressources locales et a précipité les catastrophes écologiques en annihilant toutes les possibilités d'y faire face. La création de villes artificielles autour des exploitations de pétrole, d'uranium et de charbon, la multiplication des routes destinées à l'acheminement des minéraux, la transformation du désert en poubelle pour déchets non biodégradables a, en quelques dizaines d'années, plus sûrement ravagé l'écologie saharo-sahélienne que des siècles d'économie nomade.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00748910
Contributor : Hélène Claudot-Hawad <>
Submitted on : Friday, November 23, 2012 - 4:01:12 PM
Last modification on : Thursday, January 18, 2018 - 1:56:34 AM
Long-term archiving on : Sunday, February 24, 2013 - 2:55:09 AM

File

1999-HCH-Oubli_du_desert.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00748910, version 1

Collections

Citation

Hélène Claudot-Hawad. L'oubli du désert. Regard nomade sur la modernité territoriale. Ethnies Documents, 1999, pp.73-86. ⟨halshs-00748910⟩

Share

Metrics

Record views

255

Files downloads

326