A l'ombre du Mur : comprendre le régime d'occupation israélien

Résumé : Initié en 2002 par Israël, le Mur de Cisjordanie est le dispositif de contrôle le plus imposant, le plus visible et le plus coûteux réalisé depuis l'occupation de cette région et de la Bande de Gaza en juin 1967. Construit pour matérialiser la politique israélienne de séparation (hafrada) unilatérale, il est devenu le lieu et la cible des contestations locales et internationales. Surmédiatisé, il est désormais l'emblème du conflit israélo-palestinien : murs de béton ou portions de barrières érigés par Israël en Cisjordanie s'affichent sur les couvertures des publications journalistiques ou scientifiques. Dès lors, les évolutions actuelles et les enjeux du conflit semblent bien souvent devoir être résumés et compris à travers la seule analyse de cet édifice. Cet édifice peut pourtant aussi être considéré comme un leurre. Captés par le Mur, beaucoup d'observateurs locaux et internationaux n'ont en effet plus fait attention aux processus et aux reconfigurations du régime d'occupation israélien en Cisjordanie et dans la Bande de Gaza. Considérant la séparation comme achevée et matérialisée, certains estiment même que les termes du débat et du conflit on changé. Ainsi, le Mur masque autant qu'il révèle. Rassemblant des recherches d'anthropologues, de sociologues, d'historiens, de politologues et d'économistes, ce livre propose, justement, de déplacer le regard à l'ombre du Mur. Il entend ainsi analyser les reconfigurations du régime d'occupation israélien afin de comprendre la nature de la séparation mise en œuvre en Cisjordanie au cours des vingt dernières années. La perspective choisie met en avant le rôle des acteurs et des institutions locales et internationales qui ont contribué à redéployer ces dispositifs de contrôle, qu'elles aient participé à leur fonctionnement, ou, au contraire, qu'elles les aient contournés ou qu'elles se les soient réappropriés. Nous verrons comment, tout en jouant sur l'imaginaire de la frontière, la mise en œuvre de la politique de séparation israélienne entraîne sur le terrain une réorganisation des rapports de domination économiques, sociaux et politiques entre les populations des espaces israéliens et palestiniens. Perpétuant et renforçant leur rapport d'interdépendance, ce régime d'occupation complexe compromet la création d'un Etat palestinien viable.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Stéphanie Latte Abdallah et Cédric Parizot. A l'ombre du Mur : Israéliens et Palestiniens entre séparation et occupation, Actes Sud, pp.15-48, 2010
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [38 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00736338
Contributeur : Cedric Parizot <>
Soumis le : vendredi 28 septembre 2012 - 09:41:50
Dernière modification le : lundi 15 mai 2017 - 11:25:24
Document(s) archivé(s) le : samedi 29 décembre 2012 - 03:45:08

Fichiers

Intro_final-halshs.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00736338, version 1

Collections

Citation

Stéphanie Latte Abdallah, Cedric Parizot. A l'ombre du Mur : comprendre le régime d'occupation israélien. Stéphanie Latte Abdallah et Cédric Parizot. A l'ombre du Mur : Israéliens et Palestiniens entre séparation et occupation, Actes Sud, pp.15-48, 2010. 〈halshs-00736338〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

386

Téléchargements du document

571