Modulation / annualisation dans le cadre des 35 heures : entreprises et salariés sous contrainte

Résumé : Lors de la mise en place des 35 heures, de nombreuses entreprises ont modifié leur organisation en recourant largement aux dispositifs de modulation/annualisation du temps de travail. Le triple souci de maintenir le niveau de production, de maîtriser les coûts unitaires du travail et de s'adapter à la concurrence les a amenées en effet à se tourner vers un dispositif qui permet d'ajuster le rythme de travail au plus près de celui de la demande et le volume horaire de travail à celui de l'activité. Pourtant coûteux à court terme pour l'entreprise et susceptible de modifier profondément les conditions de travail des salariés, ce choix semble caractériser le plus les établissements ayant mis en oeuvre les 35 heures. Quels ont été exactement les calculs et les projections qui les ont incités à faire le choix d'un tel changement organisationnel ? Quels facteurs ont pesé le plus sur ces choix souvent stratégiques pour l'entreprise? L'article utilise les données de l'enquête PASSAGES (**) pour identifier les déterminants exacts des choix organisationnels des entreprises dans leur décision.
Type de document :
Article dans une revue
Travail et Emploi, DARES, 2004, pp.45-58
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00733741
Contributeur : Mathieu Bunel <>
Soumis le : mercredi 19 septembre 2012 - 13:58:14
Dernière modification le : jeudi 7 février 2019 - 17:52:08

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00733741, version 1

Collections

Citation

Mathieu Bunel. Modulation / annualisation dans le cadre des 35 heures : entreprises et salariés sous contrainte. Travail et Emploi, DARES, 2004, pp.45-58. 〈halshs-00733741〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

169