35 heures : évaluation de l'effet emploi

Résumé : Cet article présente différentes évaluations des effets de la réduction du temps de travail sur l'emploi réalisées par la Dares dans le cadre du suivi des lois Robien et Aubry. Certaines utilisent les outils méthodologiques développés récemment pour l'évaluation des politiques publiques. Elles permettent d'évaluer un effet net direct de l'ordre de 6 à 7 % pour les entreprises ayant bénéficié des aides incitatives et de 3 % pour les autres. Au-delà de l'effet de sélection, ces différences de créations d'emplois s'expliquent par l'hétérogénéité des modalités de mise en œuvre de la réduction du temps de travail. Au niveau macroéconomique, les différents dispositifs de réduction du temps de travail auraient eu un effet important sur l'emploi.
Type de document :
Article dans une revue
Revue Economique, Presses de Sciences Po, 2003, pp.565-574
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00733737
Contributeur : Mathieu Bunel <>
Soumis le : mercredi 19 septembre 2012 - 13:54:00
Dernière modification le : jeudi 7 février 2019 - 17:52:10

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00733737, version 1

Collections

Citation

Mathieu Bunel, Stéphane Jugnot. 35 heures : évaluation de l'effet emploi. Revue Economique, Presses de Sciences Po, 2003, pp.565-574. 〈halshs-00733737〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

198