LES CONJOINTS DES SALARIÉS PASSÉS À 35 HEURES TRAVAILLENT-ILS DAVANTAGE ? : : Une analyse de l'offre de travail familiale sur données françaises

Résumé : Cet article étudie l'évolution de l'offre de travail familiale consécutive à la diffusion des 35 heures en s'appuyant sur un échantillon original de plus de 10 000 couples issu de l'enquête EMPLOI 2000. Deux dimensions de l'offre de travail de l'individu sont étudiées successivement lorsque son conjoint est affecté par la réduction du temps de travail : l'intensité de la participation au marché du travail et la décision de passer du statut d'inactif à celui d'actif. Les résultats obtenus montrent que les salariés dont le conjoint passe à 35 heures ont une probabilité plus élevée de passer du statut d'inactif à celui d'actif. Ainsi, la diffusion des 35 heures peut permettre d'accroître le taux d'activité dans l'économie française.
Type de document :
Article dans une revue
Economie et Prévision, Minefi - Direction de la prévision, 2004, 3 (164-165), pp.165-188
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00733647
Contributeur : Mathieu Bunel <>
Soumis le : mercredi 19 septembre 2012 - 10:38:45
Dernière modification le : jeudi 7 février 2019 - 17:52:12

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00733647, version 1

Citation

Mathieu Bunel. LES CONJOINTS DES SALARIÉS PASSÉS À 35 HEURES TRAVAILLENT-ILS DAVANTAGE ? : : Une analyse de l'offre de travail familiale sur données françaises. Economie et Prévision, Minefi - Direction de la prévision, 2004, 3 (164-165), pp.165-188. 〈halshs-00733647〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

157