La sociologie rurale et la question territoriale : de l'évitement à la réhabilitation

Résumé : Dans la construction de la sociologie rurale, le réexamen des concepts les plus à même de baliser ce champ disciplinaire a joué un rôle très important. Parmi ceux-ci, celui de " territoire " a été " refoulé " parce qu'il renvoyait à un paradigme de la ruralité trop proche de la notion de " communauté " supposant une homologie entre un groupe social et une unité spatiale. Revenant sur un séminaire consacré à " l'espace ", qui s'est tenu à la fin des années 1970, l'auteur montre en quoi la réticence à l'égard de ce concept, de la part de chercheurs se réclamant du marxisme et critiques vis-à-vis de l'approche mendrassienne, traduit un rejet du " territoire ", synonyme de fermeture de " l'objet rural ". Et pourtant, c'est bien par le biais de " l'espace " que ces mêmes chercheurs ont posé la question de la nature, ouvrant un nouveau programme de travail autour des questions d'environnement. Confrontée à cette problématique, la sociologie rurale a réhabilité le territoire, mais un territoire partie prenante de collectifs d'action et non plus marqueur d'une " totalité sociale ".
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00728715
Contributor : Swarna Latha Bassava <>
Submitted on : Thursday, September 6, 2012 - 2:32:45 PM
Last modification on : Tuesday, November 19, 2019 - 1:43:16 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00728715, version 1

Citation

Jean-Paul Billaud. La sociologie rurale et la question territoriale : de l'évitement à la réhabilitation. Etudes rurales, EHESS, 2009, pp.113-128. ⟨halshs-00728715⟩

Share

Metrics

Record views

548