La conservation de la biodiversité par les outils de priorisation : Entre souci d'efficacité écologique et marchandisation

Résumé : La gestion mondiale des aires protégées a franchi ces dernières années une étape importante, à la fois dans la progression des superficies protégées et dans l'amélioration des outils d'évaluation. Les actions politiques futures à privilégier en matière de conservation in situ sont donc posées en termes nouveaux, dans lesquels les grandes ONG de conservation, en définissant des méthodes de " priorisation " de zones à conserver, jouent un rôle central. L'article montre que ces méthodes, présentées comme une science globale et purement écologique, se fondent sur des approches sensiblement différentes mais concurrentes et répondent principalement à des enjeux institutionnels qui risquent de peser lourdement sur l'avenir des politiques de conservation de la biodiversité.
Type de document :
Article dans une revue
Revue Tiers Monde, Armand Colin, 2010, pp.33-56. 〈10.3917/rtm.202.0033.〉
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00728495
Contributeur : Swarna Latha Bassava <>
Soumis le : jeudi 6 septembre 2012 - 11:21:59
Dernière modification le : mercredi 4 juillet 2018 - 23:14:05

Identifiants

Collections

Citation

Johan Milian, Estienne Rodary. La conservation de la biodiversité par les outils de priorisation : Entre souci d'efficacité écologique et marchandisation. Revue Tiers Monde, Armand Colin, 2010, pp.33-56. 〈10.3917/rtm.202.0033.〉. 〈halshs-00728495〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

243