Autisme, handicap et mouvements sociaux

Résumé : L'étude de la dynamique historique des associations de personnes autistes au niveau international révèle une remise en cause de la représentation de l'autisme comme une maladie. Les mouvements activistes redéfinissent l'autisme comme un autre mode de fonctionnement cognitif, et insistent sur les aspects positifs et créateurs de la neurodiversité. L'association francophone de personnes autistes, Satedi, n'adopte pas de positions aussi radicales. Ses membres ont intégré la notion de handicap et adoptent une attitude de coopération avec les pouvoirs publics et non de résistance au modèle médical de l'autisme. Alors qu'au niveau international les associations de personnes autistes se structurent en mouvement social qui remet en question les normes en vigueur, en France, il se constitue autour de la défense d'intérêts visant l'aide aux personnes autistes et à leur famille. La spécificité du système associatif français, caractérisé par le partenariat entre l'Etat et les associations de parents, le contexte historique et culturel, et en particulier l'opposition au communautarisme, apparaissent comme des éléments peu propices au développement de revendications radicales dans le domaine du handicap.
Type de document :
Article dans une revue
Alter, 2010, 4, pp.103-115. 〈10.1016/j.alter.2010.02.001〉
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00717745
Contributeur : Brigitte Chamak <>
Soumis le : vendredi 13 juillet 2012 - 15:16:31
Dernière modification le : lundi 19 mars 2018 - 14:12:01

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Brigitte Chamak. Autisme, handicap et mouvements sociaux. Alter, 2010, 4, pp.103-115. 〈10.1016/j.alter.2010.02.001〉. 〈halshs-00717745〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

523