Introduction. Des démocraties subnationales en formation?

Résumé : En s'intéressant aux processus de différenciation qui pourraient caractériser l'action publique métropolitaine et régionale, les ana- lystes peuvent difficilement faire l'économie d'un questionnement centré sur les enjeux de démocratie en présence. mais la piste s'avère compliquée à emprunter, notamment en raison de la multiplicité des interprétations qu'elle suggère. Prenons par exemple les références à la " démocratie locale " : voilà une notion qui mobilise immédiatement des émotions puissantes (à la manière des madeleines de Proust) sur les souvenirs fondateurs des premiers engagements politiques (un conseil de classe, un quartier, une association, un village, une mobilisation...). Cette représentation enchantée de la démocratie évoque immédiatement une esthétique du " local " qui diffuse la double promesse des conditions de l'égalité et de l'autonomie, dans la lignée des idéaux démocratiques qu'alexis de Tocqueville traquait, déjà, dans son voyage en amérique (Tocqueville, 1981). Cette empreinte, qui a notamment été théorisée sur les liens supposés entre la petite taille d'une communauté et la qualité de l'implication de ses membres dans la vie de la cité, est assurément chargée de sens et d'éthique. mais une autre conception de la démocratie s'est imposée, depuis deux siècles, qui a largement supplanté le leitmotiv du Small is beautiful: la primauté des gouvernements représentatifs et de la légitimité issue du suffrage universel. Ce sont les trois grandes révolu- tions anglaise, américaine et française qui ont forgé cette croyance (devenue doctrine) selon laquelle la démocratie était avant tout affaire de représen- tation et de délégation des responsabilités sur des mandats électifs (manin, 1995). Le " local " n'a pas été exclu de la démocratie représentative mais le principe de l'élection a durablement consacré le centre de gravité national des régimes d'assemblée. et ce sont bien ces fondations " universelles " qui ont pris le pas sur les modèles alternatifs comme la participation, le tirage au sort, les référendums... Les quatre chapitres de cette partie permettent en quelque sorte de discuter un infléchissement inédit de la doctrine des gouvernements représentatifs au gré des impulsions démocratiques initiées dans les métropoles et dans les régions.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Douillet A.-C., Faure A., Halpern C., Leresche J.-P. L'action publique locale dans tous ses états. Différenciation et standardisation, L'Harmattan, pp.239-244, 2012, Logiques politiques
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00695605
Contributeur : Alain Faure <>
Soumis le : mercredi 9 mai 2012 - 12:20:07
Dernière modification le : mardi 13 mars 2018 - 16:40:05
Document(s) archivé(s) le : vendredi 10 août 2012 - 02:24:33

Fichier

Intro4ePartieDiffStand.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00695605, version 1

Collections

Citation

Alain Faure. Introduction. Des démocraties subnationales en formation?. Douillet A.-C., Faure A., Halpern C., Leresche J.-P. L'action publique locale dans tous ses états. Différenciation et standardisation, L'Harmattan, pp.239-244, 2012, Logiques politiques. 〈halshs-00695605〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

345

Téléchargements de fichiers

123