Quand les individus et les collectifs sociaux sont mis en danger par le travail en projet

Résumé : L'activité projet incarne dans une certaine littérature managériale le mythe de l'action heureuse. Investissez vous au travail ! Epanouissez vous en projet ! Mais le projet n'est-il pas aussi destructeur de sens, porteur de pathologies et de déstabilisations ? En entreprise, les projets sont devenus de véritables machines à exiger et à juger les individus. Bref, le " coté sombre " des projets existe. Cet article s'efforce d'en proposer une structuration provisoire en mobilisant la littérature managériale, embryonnaire sur le sujet, et de nombreux verbatims d'acteurs projets. Elle distingue trois catégories de risques et d'excès du mode projet : les effets sur l'individu de l'excès d'implication (1. ), les impacts du travail en projet sur les identités professionnelles et sur les modalités d'exercice des expertises (2. ) ainsi que sur les compétences et sur la cohérence du parcours de carrière (3. ).
Document type :
Journal articles
Liste complète des métadonnées

Cited literature [30 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00687924
Contributor : Alain Asquin <>
Submitted on : Monday, April 16, 2012 - 9:52:19 AM
Last modification on : Thursday, April 25, 2019 - 1:14:10 AM
Document(s) archivé(s) le : Tuesday, July 17, 2012 - 2:21:41 AM

File

gA_rer_et_comprendre.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00687924, version 1

Collections

Citation

Alain Asquin, Gilles Garel, Thierry Picq. Quand les individus et les collectifs sociaux sont mis en danger par le travail en projet. Gérer et Comprendre. Annales des Mines, Les Annales des Mines, 2007, pp.43-54. ⟨halshs-00687924⟩

Share

Metrics

Record views

507

Files downloads

865