Eclosion de la négation pour une méthodologie pluri-échelle et multi-modale

Résumé : L'étude de la négation dans du corpus longitudinal de dialogues adulte-enfant est un lieu privilégié pour mener des analyses multimodales des niveaux prosodique, posturo-mimo-gestuel, syntaxique, sémantique et pragmatique (Clark, 1986). Les premières constructions négatives semblent éclore à partir des premiers gestes de rejet ou d'évitement (Spitz 1957, Kendon 2004) qui sont selon Guidetti (2005), les premiers gestes symboliques, en dehors du pointage, à être utilisés par les enfants à travers les langues et les cultures. Mais il est très difficile de retracer les transitions entre actions et gestes ou entre gestes/signes et plus généralement entre productions non symboliques/symboliques. Ceci est particulièrement imbriqué et pertinent comme lieu d'analyse chez les enfants bilingues bimodaux (LSF/français). Nous présenterons des analyses multimodales de négations dans les productions de cinq enfants âgés de 10 mois à 4 ans en interaction avec leur parent dans différents environnements linguistiques (monolingue français, monolingue anglais, monolingue LSF, bilingue français/italien et français/LSF). Notre étude a plusieurs objectifs : - Analyser les différentes modalités d'expression choisies en fonction du contexte - Se donner des éléments formels pour comprendre le passage de l'action à la gestuelle symbolique et repérer les éléments posturo-gestuels différenciant les fonctions au sein de la négation (assertion négative, rejet/refus, absence, négation épistémique). - Analyser les motivations du choix de la langue chez les enfants bilingues. Pour atteindre ces objectifs, un système de codage spécifique a été mis en place par notre équipe, permettant d'utiliser à la fois Excel, CLAN et ELAN avec les données vidéos et les transcriptions afin de mener des macro et des micro-analyses des fonctions des différentes formes de négation selon le contexte et en dialogue. Nous retracerons le chemin individuel emprunté par chaque enfant et illustrerons ainsi le continuum entre actions contraires, gestes de négation et constructions vocales et signées. Enfin, notre approche vise à circonscrire des invariants gestuels porteurs de la négation sous la forme de schémas d'action gestuels qui se diffractent sur le corps sous des formes visuellement distinctes. Clark, Eve. (1986). From gesture to word: on the natural History of Deixis in Language acquisition, in J. Bruner and A. Garton, eds. Human Growth and development, Oxford: Oxford University Press. Guidetti, M. (2005). Yes or no ? How do young children combine gestures and words to agree and refuse. Journal of Child Language, 32, 911-924. Kendon, A., (2004). Gesture : Visible action as utterance, Cambridge University Press. Spitz, R.A., (1957). No and Yes: On the Genesis of Human Communication, New York: International Universities Press, Inc. New York.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00687108
Contributor : Dominique Boutet <>
Submitted on : Thursday, April 12, 2012 - 11:59:55 AM
Last modification on : Friday, November 30, 2018 - 2:16:02 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00687108, version 1

Citation

Dominique Boutet, Marion Blondel, Pauline Beaupoil, Sandra Benazzo, Stéphanie Caët, et al.. Eclosion de la négation pour une méthodologie pluri-échelle et multi-modale. AFLiCo Jet 2012 MULTIMODALITE et CORPUS, Mar 2012, Paris, France. ⟨halshs-00687108⟩

Share

Metrics

Record views

428