Sipāh-i Ispahān : devenir des groupes consonantiques initiaux moyen-perses en persan

Résumé : Les groupes consonantiques initiaux du moyen perse ont tous disparu en persan contemporain. Mais qu'en est-il de leur traitement dans les débuts du persan ? Selon leur structure, on y voit l'ajout d'une voyelle d'anaptyxe pour les groupes C-r ; l'ajout d'une voyelle de prothèse ou d'anaptyxe pour les groupes C-Occlusive. Si ces diverses possibilités existent ainsi dans le persan des Xe-XIe siècles, c'est parce que la transformation des groupes consonantiques initiaux a eu lieu en trois étapes : voyelle de prothèse pour C-Occlusive dès le moyen perse manichéen ; voyelle d'anaptyxe pour C-r en persan ; voyelle de prothèse des groupes C-Occlusive devenue voyelle d'anaptyxe par analogie avec les groupes C-r dans les premiers siècles du persan.
Type de document :
Article dans une revue
Faits de langues, Peter Lang, 2011, 38, pp.79-95
Liste complète des métadonnées


https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00683024
Contributeur : Agnès Lenepveu-Hotz <>
Soumis le : mardi 27 mars 2012 - 15:18:29
Dernière modification le : vendredi 24 mars 2017 - 09:57:26
Document(s) archivé(s) le : jeudi 28 juin 2012 - 02:31:00

Fichiers

Hotz_Faits_de_langues_2011.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00683024, version 1

Collections

Citation

Agnès Lenepveu-Hotz. Sipāh-i Ispahān : devenir des groupes consonantiques initiaux moyen-perses en persan. Faits de langues, Peter Lang, 2011, 38, pp.79-95. <halshs-00683024>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

191

Téléchargements du document

203