Le meurtre de Thomas Becket : les gestes d'un martyr.

Martin Aurell 1, *
* Corresponding author
1 Espace, pouvoir et religion
CESCM - Centre d'Etudes Supérieures de Civilisation médiévale
Résumé : Le meurtre de Thomas Becket dans la cathédrale de Cantorbéry, le 29 décembre 1170, est un cas paradigmatique. De son temps cet assassinat épiscopal suscite une grande émotion en occident. il vaut la canonisation de sa victime en 1173. Il diffuse au large une dévotion partagée autant pas les intellectuels du clergé engagés dans la dispute des deux glaives que par la paysannerie la plus éloignée de la culture savante. En quelques mois, elle rend la cathédrale de Cantorbéry l'un des lieux de pèlerinage les plus connus de la Chrétienté, presque aussi populaire que Rome, Jérusalem ou saint-Jacques. La mémoire du saint devient, enfin, l'objet d'un fort investissement politique à la fin du Moyen Âge, comme le prouve de façon spectaculaire l'ordre du roi Henri VIII de détruire ses reliques et d'éradiquer son culte. par la force des choses, l'attitude des historiens modernes et contemporains qui se sont penchés sur le cas Becket est empreinte de ces débats.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00680391
Contributor : Vanessa Ernst-Maillet <>
Submitted on : Monday, March 19, 2012 - 1:28:36 PM
Last modification on : Wednesday, September 5, 2018 - 1:30:10 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00680391, version 1

Collections

Citation

Martin Aurell. Le meurtre de Thomas Becket : les gestes d'un martyr.. Internationales Kolloquium des British Center Historical Research, Sep 2000, Göttingen, Allemagne. pp.187-210. ⟨halshs-00680391⟩

Share

Metrics

Record views

282